Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    SERGUEI LAVROV :LA RUSSIE SE PROPOSE DE CONCOURIR ACTIVEMENT AU DIALOGUE ISRAELO-PALESTINIEN

    Actualités
    URL courte
    0 3 0 0

    Le niveau élevé des rapports entre la Russie et Israël représente un facteur important du processus de paix au Proche Orient.

    Le niveau élevé des rapports entre la Russie et Israël représente un facteur important du processus de paix au Proche Orient. C’est ce qui a été confirmé par les négociations des ministres des affaires étrangères russe et israélien Sergueï Lavrov et Tzipi Livni à Moscou. La Russie se propose d’intensifier ses efforts de stabilisation de la situation régionale et de concourir au développement du dialogue israélo- palestinien, écrit notre observateur Alexandre Vatoutine.
    La visite du chef de la diplomatie israélienne à Moscou a eu lieu juste après la tournée proche orientale du président Bush, dont l’appréciation a été très controversée. Les observateurs estiment que les approches américaines de nombreux aspects de la situation dans la région n’ont pas convaincu les Arabes. L’essentiel est que le président Bush n’a pas réussi à se faire passer pour le principal faiseur de paix. Il n’est pas parvenu à convaincre ses partenaires d’occuper une position anti- iranienne, ni à accentuer le clivage entre les Arabes. Mais il a persuadé les Palestiniens et les Israéliens d’entamer l’examen des problèmes concrets au lieu de faire du surplace autour des questions de procédure.
    Tous les joueurs au Proche Orient se rendent compte qu’ils ne pourront pas résoudre les problèmes régionaux isolément. Le processus de paix est le fruit des efforts de nombreux participants, y compris du quartette de médiateurs internationaux – Russie, Etats-Unis, l’UE et ONU. Les rapports calmes et pondérés, dépourvus d’idéologie partisane , que la Russie entretient aussi bien avec les Arabes qu’avec les Israéliens, lui donnent des avantages certains dans l’application du processus de paix. C’est pourquoi la visite de Tzipi Livni à Moscou n’était pas une visite protocolaire. Les ministres ont constaté la compréhension mutuelle au sujet des objectifs du dialogue israélo- palestinien. Sergueï Lavrov s’est arrêté sur ce point au cours d’une conférence de presse conjointe.
    Nous comprenons que les négociations, surtout sur le statut définitif, ne seront pas simples et avons l’intention, pour notre part, d’appuyer activement les progrès du règlement, qui devrait avoir pour objectif la cohabitation pacifique de deux Etats indépendants- Israël et la Palestine.
    Sergueï Lavrov a confirmé une nouvelle fois que la Russie part de la nécessité d’un règlement global au Proche Orient. Aussi le règlement israélo-palestinien n’est-il qu’une étape dans cette voie, comprenant les axes syrien et libanais. Pour résoudre ces problèmes, la Russie propose de réunir une grande conférence internationale et invite à Moscou tous les protagonistes du processus proche-oriental.

    Lire aussi:

    Lavrov: les USA n'ont pas de position claire concernant le conflit israélo-palestinien
    La Palestine déçue par la politique des USA au Proche-Orient
    Poutine: la Palestine et Israël doivent combattre ensemble le terrorisme
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik