Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    Le représentant permanent russe à l’OTAN Dmitri Rogozine estime que la sécurité doit être commune

    Actualités
    URL courte
    0 2 0 0

    Les pays de l’Atlantique-Nord devraient enfin comprendre que leur sécurité ne saurait pas ê

    Les pays de l’Atlantique-Nord devraient enfin comprendre que leur sécurité ne saurait pas être garantie au détriment de celle des autres, a déclaré jeudi à une conférence de presse à Moscou le nouveau représentant permanent de Russie auprès de l’OTAN Dmitri Rogozine qui entre la semaine prochaine en fonction à Bruxelles.
    Dmitri Rogozine remettra le 28 janvier les lettres de créance au secrétaire général de l’alliance Jaap de Hopp Scheffer. Le représentant russe entend engager le 30 janvier à la séance du Conseil Russie-OTAN le déblocage du programme de coopération en 2008. L’alliance l’a gelé sous un prétexte forgé de toutes pièces à cause du moratoire introduit fin 2007 par la Russie sur le Traité FCE. Selon Rogozine, le Traité FCE est irrémédiablement obsolète et les limitations sur les flancs qui y sont formulés constituent « un anachronisme de la guerre froide »:

    Je suis sûr que nous devons avancer vers la conclusion d’un nouvel accord qui prendrait en considération la marine de guerre.
    Dmitri Rogozine estime que la Russie et l’OTAN doivent coopérer dans la lutte contre le terrorisme, le narcotrafic et le crime transfrontière. Or, l’élargissement de l’alliance vers l’Est et le déploiement des installations militaires aux frontières russes enveniment les relations entre les parties. Dmitri Rogozine estime qu’il faut régler aux pourparlers de multiples problèmes qui surgissent entre la Russie et les Etats-Unis et la Russie et l’Europe. Cela concerne, en particulier, le déploiement de la 3ème région de positionnement des ABM américains en Pologne et en Tchéquie:

    Cette décision n’a pas été adoptée au niveau de l’OTAN mais sur une base bipartite entre les Etats-Unis et les pays d’Europe de l’Est, c’est-à-dire en violation de la solidarité nord-atlantique. Les Etats-Unis invitent l’Europe à se sacrifier au nom de la sécurité américaine si un pays dit voyou pointe leurs missiles virtuels sur Washington. Il n’y a pas d’unité en Europe concernant les projets américains. Au contraire, la situation s’aggrave. Rogozine a souligné que la sécurité devait être commune. Je salue l’initiative d’un forum public Russie-OTAN et je suis convaincu que cela donnera une nouvelle impulsion à nos rapports, a dit Dmitri Rogozine.

    Lire aussi:

    Les meilleures armes faites aux USA? Un vice-ministre russe se paye Trump
    Le vice-Premier ministre russe Rogozine proclamé persona non grata en Moldavie
    Bouclier US au Groenland: «une pure provocation» selon Moscou
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik