Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    LA RUSSIE DANS LE MONDE DANS LES 12 ANS A VENIR

    Actualités
    URL courte
    0 0 0

    En ce monde qui devient plus dur et compliqué la Russie souhaite rester un partenaire fiable pour tous lors du règlement des problèmes globaux.

    En ce monde qui devient plus dur et compliqué la Russie souhaite rester un partenaire fiable pour tous lors du règlement des problèmes globaux. C’est ce qu’a déclaré le leader russe Vladimir Poutine, en prenant la parole à une réunion élargie du Conseil d’Etat au Kremlin.
    Dans son discours, axé sur les perspectives du développement du pays d’ici 12 ans, le dirigeant russe a déclaré que la soi-disant « politique de refrènement » de l’Occident à l’égard de la Russie cachait en réalité les tentatives d’imposer à notre pays une concurrence déloyale et d’obtenir un accès aux ressources naturelles.
    Le monde devient aujourd’hui non pas plus simple, mais plus compliqué et dur. Nous voyons comment sous le couvert de mots d’ordre grandiloquents de liberté de la société ouverte est des fois détruite la souveraineté des pays et des régions entières, comment avec de belles paroles sur la liberté du commerce et de l’investissement dans différentes économies et dans divers pays s’accentue la politique du protectionnisme, s’intensifie la lutte pour les ressources. Cela sent de plus en plus le gaz et le pétrole dans beaucoup de conflits et d’actions politiques extérieures et diplomatiques, a dit Vladimir Poutine.
    Dans ces conditions il importe de ne pas se faire dérouter, souligne le chef de l’Etat. Et ceux qui ne veulent pas voir en Russie un partenaire égal, lancent un nouveau spire de la course aux armements. Prenant appui sur leur avantage technologique, les pays les plus évolués investissent de nombreux milliards dans la conception des systèmes d’armements défensifs et offensifs de nouvelle génération. D’après Vladimir Poutine, la Russie réagira par la fabrication de nouveaux types d’armements qui auront dans nombre de cas des caractéristiques techniques plus performantes par rapport aux systèmes analogues occidentaux. Les dépenses à leur production vont correspondre aux possibilités économiques du pays. Intervenant devant l’élite nationale au Kremlin, M.Poutine a relevé que la Russie était un pays riche auto-suffisant. « Nous n’avons pas d’intention de prendre quelque chose à quiconque. Et nous n’envisageons pas de nous enfermer dans notre coquille, a mis en relief le chef de l’Etat. Il a exprimé la certitude qu’une politique pragmatique et responsable indépendante permettra à la Russie de garder pour longtemps « dans le monde une réputation de partenaire sûr et honnête ».

    Lire aussi:

    La multipolarité, c’est aussi en économie!
    Vladimir Poutine fixe de nouveaux objectifs à l'armée russe
    Poutine annonce des changements dans la politique étrangère russe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik