Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    LE RENFORCEMENT DU PARTENARIAT STRATEGIQUE ENTRE LA RUSSIE ET LA CHINE EST UN FACTEUR IMPORTANT DE L’INSTAURATION D’UN MONDE MULTIPOLAIRE

    Actualités
    URL courte
    0 01

    Le renforcement de l’interaction entre la Russie et la Chine dans l’arène internationale

    Le renforcement de l’interaction entre la Russie et la Chine dans l’arène internationale et la recherche commune de réponses aux défis globaux de la sécurité — tels sont les sujets centraux des entretiens entre le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov et les dirigeants chinois. Notre observateur Konstantin Garibov : le détail.
    La Russie et la Chine ont renforcé au cours des dernières années leurs positions en tant que gros centres d’un monde multipolaire. La croissance de l’influence internationale de chacune des puissances se fait, notamment, grâce au renforcement de l’interaction dans l’arène internationale. La visite à Pékin de Sergueï Lavrov est un nouveau pas sur cette voie.
    Les parties prônent la solution diplomatique du problème nucléaire nord-coréen et iranien. C’est grâce à leurs efforts concertés que la communauté internationale a pu élaborer des approches communes au renforcement du régime de non-prolifération. A Pékin, les parties préciseront encore leurs positions sur ce sujet. Cela se passe à la veille de la rencontre à Singapour des ministres des AE des six médiateurs internationaux, impliqués dans le règlement du problème nucléaire nord-coréen. Dans deux semaines, la Russie et la Chine participeront aux nouvelles consultations des 5 membres permanents du CS de l’ONU et de l’Allemagne au sujet de l’Iran. Dans les deux cas, il y a des succès qu’il faut développer. Les entretiens à Pékin confirment que la Russie et Chine vont user de leur autorité internationale pour arriver à ce but.
    La coordination de leurs efforts influe aussi sur la minimisation des suites de la crise financière mondiale, la stabilisation des prix pour les ressources énergétiques et les denrées. Etant deux puissances très importantes du monde et centres d’un monde multipolaire, la Russie et la Chine voient leur tâche principale ainsi : rester « îlots de stabilité » dans la solution de ces problèmes. Cette position est appréciée de leurs partenaires, notamment, au sein du G8 et du groupe des pays émergeants – l’Inde, le Brésil, l’Afrique du sud et l’Arabie Saoudite.
    Le renforcement du partenariat stratégique entre la Russie et la Chine leur permet de résoudre les problèmes sensibles dont elles héritent. Aujourd’hui, les chefs de la diplomatie des deux pays ont signé un protocole qui décrit l’itinéraire de la frontière russo-chinoise dans l’est, communique notre envoyée spéciale Elisaveta Issakova. Voilà comment Sergei Lavrov apprécie la portée de ce document :
    L’accord était conclu au cours des négociations, pendant lesquelles les parties se laissaient guider par les intérêts du renforcement du bon voisinage, des relations amicales. Cela confirme que les questions difficiles peuvent être résolues sur une base de réciprocité et de respect mutuel.
    La Russie et la Chine ont montré aux autres pays un exemple de solution des problèmes frontaliers à la base du droit international.


    Lire aussi:

    Chine-Inde-USA: un triangle qui risque de perdre l’un de ses sommets?
    Les grands dossiers évoqués par Vladimir Poutine et Xi Jinping à Moscou
    Mer de Chine méridionale: le Pentagone prédit un désaccord avec Pékin
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik