Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    MOSCOU ORDONNE LE SYSTEME DES RAPPORTS AVEC LES PAYS DE TRANSCAUCASIE SUR LA BASE DU DROIT INTERNATIONAL

    Actualités
    URL courte
    0 0 0

    La Russie ordonne le système de ses rapports avec les pays de Transcaucasie sur la base du droit international.

    La Russie ordonne le système de ses rapports avec les pays de Transcaucasie sur la base du droit international. C’est ce que confirment les Traités d’amitié, de coopération et d’entraide avec l’Abkhazie et l’Ossétie du Sud, signés solennellement mercredi au Kremlin par les présidents des trois pays. Notre observatrice Elena Stoudneva revient de la cérémonie, qui s’est déroulée dans la salle Catherine.
    Désormais la Russie, l’Abkhazie et l’Ossétie du Sud vont prendre ensemble des mesures pour éliminer les menaces à la paix et parer des actes d’agression contre elles. Les trois pays fourniront mutuellement le soutien nécessaire, y compris militaire. C’est ce que prévoit l’article 51 de la Charte de l’ONU, fixant le droit à l’autodéfense individuelle ou collective. Le président de Russie Dimitri Medvedev a mis l’accent sur cet aspect de juridiction internationale dans son intervention aussitôt après la signature des documents.
    Les traités d’amitié, de coopération et d’entraide constituent l’essentiel pour asseoir juridiquement nos rapports bilatéraux avec l’Abkhazie et l’Ossétie du Sud. Aujourd’hui une fondation solide est jetée à notre partenariat tous azimuts pour le bien de nos peuples, et nos frontières deviennent transparentes aux contacts d’affaires, culturels et tout simplement humains. Moscou a confirmée l’intégrité territoriale de l’Abkhazie et de l’Ossétie du Sud et l’inviolabilité de ses frontières avec ces Etats. Comme l’a constaté M. Medvedev, les peuples d’Abkhazie et d’Ossétie du Sud ont obtenu après bien des épreuves la signature des documents de base avec la Russie. La Géorgie a maintes fois provoqué des conflits armés dans ces républiques, en vouant leurs peuples à de nombreuses souffrances et victimes. La Russie a mis fin aux actions perfides de l’agresseur, en reconnaissant le 26 août 2008 l’indépendance de l’Abkhazie et de l’Ossétie du Sud. Maintenant la tâche clé est d’assurer la sécurité de ces républiques. Comme l’a remarqué le président de Russie en montant à la tribune au Kremlin, une récidive de la part de la Géorgie ( et on n’y cache pas la volonté de prendre une revanche) provoquerait une catastrophe à l’échelle régionale. Aussi personne ne doit-il douter : la Russie ne va pas tolérer une nouvelle aventure militaire. Il ne faut pas se faire des illusions à ce sujet, a relevé le dirigeant russe. Les Traités signés ce mercredi auront une importance énorme pour le développement économique et politique de la Transcaucasie multinationale. Ils garantissent aussi la paix et la stabilité à toute cette région.

    Lire aussi:

    Bachar el-Assad se prononce sur le statut international de l’Ossétie du Sud
    L'Ossétie du Sud et l'Abkhazie rendent hommage aux victimes de l'agression géorgienne
    La guerre des 5 jours en Ossétie du Sud: «la Russie a obtenu le plus important, la paix»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik