Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    DMITRI MEDVEDEV : LES ACTIONS DE LA RUSSIE AU CAUCASE SONT ENTIEREMENT CONFORMES AU DROIT INTERNATIONAL

    Actualités
    URL courte
    0 2 0 0

    Les actions de la Russie pour contraindre la Géorgie à la paix étaient absolument légales.

    Les actions de la Russie pour contraindre la Géorgie à la paix étaient absolument légales. C’est ce que le président de Russie Dimitri Medvedev a déclaré mercredi au Kremlin à la cérémonie de remise des décorations d’Etat aux militaires, qui avaient fait preuve de courage pendant le conflit entre la Géorgie et l’Ossétie du Sud.
    Dimitri Medvedev a noté que le 8 août les troupes régulières de Géorgie, équipées d’armements étrangers les plus récents, ont commencé à pilonner la ville de Tskhinval. Elles ont pris pour cible les soldats et officiers russes qui accomplissaient leur mission de paix, ainsi que la population civile, principalement de nationalité russe. Dans ces conditions, a dit le président de Russie, les militaires russes n’ont pas hésité à barrer la route à l’agresseur. Le moindre retard pouvait multiplier encore le nombre de victimes :
    Toutes nos actions, a constaté le président de Russie, étaient parfaitement légales. Elles s’inscrivent entièrement dans le cadre du droit international, de nos engagements de garant de la paix. Je tiens à souligner, à la différence du régime à Tbilissi, qui a mis d’emblée la croix sur les ententes précédentes et placé la paix dans la région au bord d’une catastrophe.
    Avant les événements du 8 août lorsque la Géorgie a perpétré son agression contre l’Ossétie du Sud, rares pourraient croire qu’une aventure militaire à grande échelle pouvait être déclenchée de nos jours au vu de la communauté mondiale. D’autant plus, une aventure qui aurait pour but d’exterminer tout un peuple. Or, cela s’est produit, ce qui a amené Moscou à conclure sur la nécessité d’ordonner un nouveau système de sécurité.
    ( )
    A présent nous voyons bien qu’une paix, où l’on tire contre les soldats de la paix et où les armées régulières se livrent, en fait, à des purges ethniques, où l’on protège des régimes criminels et où l’information sur l’état de choses réel est constamment bloquée, une telle paix ne fait pas absolument confiance. Il est évident que le mécanisme de sécurité collective en place a eu un grave à-coup. Pour cette raison, parallèlement à des démarches politiques dans l’arène internationale, nous allons renforcer la capacité de défense nationale. Nous allons protéger sûrement la démocratie russe, la souveraineté du pays, le droit des citoyens à la vie pacifique.
    Dans le même temps, le président de Russie a confirmé l’intention de Moscou de faire tout pour garantir la stabilité de deux nouveaux Etats démocratiques : l’Ossétie du Sud et l’Abkhazie, a-t-il souligné.
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik