Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    L’OBJECTIF STRATEGIQUE DE LA RUSSIE EST DE PORTER LES NORMES SOCIALES AU NIVEAU EUROPEEN

    Actualités
    URL courte
    0 0 0

    Porter les normes sociales au niveau européen, tel est l’objectif stratégique de la Russie, a déclaré aujourd’hui le premier ministre russe Vladimir Poutine à la conférence du Conseil de l’Europe sur la cohésion sociale.

    Porter les normes sociales au niveau européen, tel est l’objectif stratégique de la Russie, a déclaré aujourd’hui le premier ministre russe Vladimir Poutine à la conférence du Conseil de l’Europe sur la cohésion sociale. Les ministres chargés de la cohésion sociale des pays de l’UE et de la Russie, qui se sont rencontrés aujourd’hui à Moscou, ont échangé des vues sur le développement de la société contemporaine.
    Les autorités russes se proposent de développer le milieu social, de fortifier la santé de la nation, d’accorder à leurs citoyens des logements accessibles et dotés de tout le confort. En outre, l’Etat met sur pied un système efficace de sécurité individuelle des citoyens, qui les mettra à l’abri des atteintes criminelles et des situations d’urgence. Vladimir Poutine est convaincu qu’à l’époque de mondialisation, le développement vraiment stable et harmonieux n’est possible que dans une société qui s’emploie à améliorer le bien-être de ses citoyens.
    Il ne faut pas oublier que la croissance économique qui ne s’accompagne pas de solution des problèmes sociaux n’est pas en mesure de résoudre les contradictions sociales. Au contraire, elle peut même provoquer une plus grande inégalité, la hausse de la pauvreté et de l’instabilité. Nous allons agir avec le maximum de souplesse, compte tenu de la situation réelle sur place.
    Attelée au développement de la société, la Russie étudie attentivement les propositions concrètes et les acquis des experts européens, a dit le premier ministre, qui a rappelé que le parlement russe discutera prochainement de la ratification de la Charte sociale européenne.
    Vladimir Poutine a également parlé aux ministres européens des projets nationaux de Russie, en précisant qu’ils ont aidé à résoudre de nombreux problèmes sociaux. Cette concentration des efforts de l’Etat, même avec un faible financement complémentaire, s’est avérée très efficace, a dit Poutine.
    Déjà avant la crise, nous nous sommes fixés pour objectif de supprimer la pauvreté parmi les retraités, en portant l’allocation sociale au niveau du minimum vital. Cette tâche sera incontestablement remplie vers la fin de l’année en cours, quelles que soient les difficultés financières. Nous sommes persuadés que la baisse des normes sociales, une sorte de dumping social, ne doit être utilisé comme mesure anticrise. Non seulement cela n’améliorera pas la situation, mais empêchera l’économie de reprendre le développement régulier.
    Malgré la crise globale, la Russie ne réduit pas les dépenses sociales, mais les augmente, au contraire, a déclaré Poutine. Le train de mesures sociales envisage notamment d’augmenter le soutien matériel des citoyens, ayant perdu leur emploi ou menacés de licenciement.
    Le thème de ce forum, a dit le premier ministre russe, est de grande actualité. Même en période de prospérité relative, y compris en Europe, les principaux biens de la civilisation moderne demeurent inaccessibles à beaucoup de gens. Un des plus grands enjeux de cette conférence est de hâter le travail au Plan d’actions du Conseil de l’Europe pour la cohésion sociale. Il prévoit d’élargir non seulement les droits sociaux des citoyens, mais aussi la responsabilité sociale des autorités.

    Lire aussi:

    «Le travail social en état d’urgence»: des centaines de manifestants à Paris (images)
    L’augmentation de la pauvreté en Europe
    Le socialisme français est-il mort?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik