Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    La plupart des pays européens soutiennent l’initiative russe d’aménager un système de sécurité euro-atlantique

    Actualités
    URL courte
    0 0 0

    Plus de la moitié des pays européens reconnaissent la nécessité d’am

    Plus de la moitié des pays européens reconnaissent la nécessité d’aménager une nouvelle architecture de sécurité euro-atlantique proposée par le président de Russie Dmitri Medvedev, a dit le vice-président du Comité international du Conseil de la Fédération Vassili Likhatchev à une conférence de presse à Moscou. Likhatchev a souligné en répondant à la question de notre correspondant que nos partenaires européens prenaient de plus en plus conscience de la nécessité d’élaborer un accord global dans ce domaine.
    Dmitri Medvedev a formulé cette initiative en été 2008 à Berlin. Il est nécessaire de respecter la souveraineté et l’indépendance politique des Etats, de garantir une sécurité égale, de s’abstenir d’instituer les alliances militaires et d’employer la force. Cependant, tous les pays occidentaux ne comprennent pas quels objectifs se propose de réaliser la Russie en lançant cette initiative. Peut-être il suffirait de moderniser l’OSCE ? Vassili Likhatchev est convaincu qu’une nouvelle conception de sécurité euro-atlantique est nécessaire car il existe dans l’espace européen beaucoup plus de joueurs que de pays membres de l’OSCE.
    Les uns constatent qu’il existe l’OTAN, l’OSCE et toute une série d’institutions internationales. A quoi bon fonder une nouvelle structure ? Les politiciens russes sont contraints d’expliquer aux Européens le contenu de la conception de sécurité proposée par Dmitri Medvedev. Ainsi, les événements d’août 2008 lorsque la Géorgie a entrepris l’agression contre l’Ossétie du Sud ont traduit le conservatisme et la passivité des organes de surveillance de l’OSCE. En tant que structure centrale de la sécurité européenne, l’OSCE ne correspond plus aux impératifs du temps. Malgré l’intégration de tous les Etats européens à l’ONU et les engagements concrets dans le domaine de la sécurité internationale, ils sont violés. Plusieurs résolutions du CS de l’ONU sont méprisées. Il en a été ainsi au Kosovo, etc. Donc, il faut combler le vide. On assiste au nihilisme à l’égard du droit international. Le système européen de sécurité est inefficace. Les Etats règlent les problèmes relatifs à la sécurité en s’appuyant sur leurs intérêts subjectifs tandis que le système international de sécurité doit être fondé sur le respect des intérêts de tous les pays et être contraignant.
    Vassili Likhatchev estime que la nouvelle conception de sécurité euro-atlantique sera finalement adoptée. Il a exprimé l’espoir que Dmitri Medvedev parviendra à avancer l’initiative russe au sommet du G20 en avril à Londres et saura comment y réagiront les pays européens.

    Lire aussi:

    Bientôt un accord franco-russe de coopération sur les technologies électorales?
    Moscou propose à ses partenaires de «réviser les cartes» militaires en Europe
    Poutine et Merkel d’accord sur le déploiement des forces de l’Onu dans le Donbass
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik