Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    QUI EST COUPABLE DE LA TRAGEDIE DANS LA MER DU JAPON

    Actualités
    URL courte
    0 0 0

    La plupart des experts présument que c’est le capitaine qui est coupable du naufrage du tanker « New Star » dans la mer du Japon et de la mort tragique de certains membres de son équipage.

    La plupart des experts présument que c’est le capitaine qui est coupable du naufrage du tanker « New Star » dans la mer du Japon et de la mort tragique de certains membres de son équipage.
    Rappelons que dans la nuit du 12 février, il donné l’ordre de quitter le port de Nakhodka, sans avoir reçu l’autorisation des gardes-frontière et du centre de commande de la navigation. Les formalités douanières n’ont pas été remplies non plus. Il a fait tout cela en vue d’échapper l’éventuelle arrestation du navire parce que la société ayant réceptionné la charge l’avait accusé en prétendant que la charge de riz que « New Star » il transportait était périmée. Les gardes-frontière russes se sont lancés à sa poursuite conformément au droit international. Cependant, le capitaine a non seulement ignoré les ordres de s’arrêter, mais il a rejeté aussi les sollicitations des membres de l’équipage de retourner au port.
    Après avoir vainement essayé toutes les mesures de coercition possibles prévues par les règles de navigation internationales, les gardes-frontières ont finalement ouvert le feu. Le navire s’est mis à couler et le capitaine a donné l’ordre de quitter le bord. Notons par ailleurs que personne de l’équipage n’a été blessée par les tirs des gardes-frontière. La mort tragique de certains membres de l’équipage a été occasionnée du fait que les moyens d’évacuation utilisés sur le tanker n’ont pas été appropriés. Un des radeaux de sauvetage où sont montés les marins chinois n’était point adapté pour résister aux coups de vent, ce qui a occasionné la tragédie. Il en avait bel et bien conscience. Aussi son comportement suscite l’incompréhension des experts. De l’avis des marins expérimentés, il est coupable de la tragédie. Voici le commentaire de Piotr Ossitchanski, président de l’Association des capitaines marins de l’Extrême-Orient et inspecteur de l’Union internationale des ouvriers de transport. Il a travaillé pendant 10 ans comme capitaine et il comment avec franchise les démarches de son collègue indonésien :
    Il a décidé par bêtise ou manque de compréhension de quitter le port de Nakhodka et de s’enfuir. Poursuivi et intercepté, il aurait dû pourtant se dire qu’il y aurait une suite, dit Piotr Ossitchanski. Or le capitaine de « New Star » ne s’est même pas donné la peine de réfléchir. Je regrette que les actes irresponsables aient abouti à la tragédie. Je répète la vérité première: le capitaine doit répondre de tout à bord.
    On a appris que ce n’est pas le premier incident avec « New Star ». Le tanker et le capitaine ont des antécédents compromettants. Le dernier incident s’est passé en mars 2008 lorsque les douaniers du port ukrainien de Féodossia, sur la mer Noire, ont découvert une charge de mercure de contrebande.


    Lire aussi:

    Сomment ont péri les 32 membres d’équipage d’un pétrolier iranien en mer de Chine?
    Exercices d’envergure de la Marine russe en mer Noire
    Ce jeu de réflexion pour enfants chinois est un vrai casse-tête pour les internautes
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik