Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    LA CRISE STIMULE LA COOPERATION ECONOMIQUE SUR L’ESPACE POSTSOVIETIQUE

    Actualités
    URL courte
    0 0 0

    Le Comité d’intégration de la Communauté économique eurasienne, qui s’est

    Le Comité d’intégration de la Communauté économique eurasienne, qui s’est tenu jeudi à Moscou en présence des vice premiers ministres de cette organisation – Biélorussie, Kazakhstan, Kirghizie, Russie et Tadjikistan – a discuté de la formation des éléments clé du marché commun et de l’harmonisation de la politique sociale.
    Le choix de cet ordre du jour est facile à expliquer. Comme le dit un adage « à quelque chose malheur est bon ». La crise économique et financière mondiale a stimulé les processus intégrationnistes sur l’espace postsoviétique, qui s’inscrivent dans le concept global visant à surmonter d’un commun effort les conséquences de cette crise . L’expert de Ros-business-consulting Alexandre Iakovlev a commenté en ces termes les raisons de l’intensification de la coopération économique dans le cadre de la Communauté eurasienne.:
       Il me semble que le développement dans le cadre de la Communauté soit assez dynamique ces temps derniers, surtout sur le fond de la crise financière mondiale. De nombreux pays de l’ex-URSS se rendent comptent qu’il sera plus facile de surmonter la crise au moyen de coopération, en tout premier lieu économique. De nombreux voisins de la Russie la considèrent comme le centre d’une construction qui aidera à mieux gérer la crise, comme le point de convergence des efforts conjoints. La position de la Russie est assez constructive : elle coopère activement avec ses voisins pour stabiliser la situation économique, ce qui est un grand atout, parce que jusqu’à tout dernièrement encore, on parlait beaucoup dans la Communauté eurasienne , mais on faisait peu : il existe aujourd’hui des possibilités réelles pour que les pays membres de cette organisation soient mieux intégrés au niveau économique, qui stimulera leur croissance lorsque la crise prendra fin, estime l’expert des finances russe.
    Il n’est pas exclu que la crise économique globale accélère les processus d’intégration également dans d’autres sphères au sein de la Communauté économique eurasienne. Peut-être la formation d’une zone financière régionale sur la base du rouble, comme monnaie de référence, se pose elle aussi à l’ordre du jour.

    Lire aussi:

    La nouvelle Route de la soie, la multipolarité économique en marche
    Nouvel ordre mondial: un système de compromis?
    La rencontre de Versailles entre Macron et Poutine, ou l’impromptu du Trianon
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik