Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    LA RUSSIE PROPOSE D’ORGANISER A MOSCOU UNE CONFERENCE SUR LA SECURITE GLOBALE

    Actualités
    URL courte
    0 0 0 0

    La Russie propose d’organiser à Moscou une conférence sur la sécurité globale. Le chef de la diplomatie russe Sergei Lavrov a diffusé cette initiative à la réunion du conseil pour la politique étrangère et la défense. Notre correspondant Victor Enikeev : le détail.
    Plus le temps passe, plus l’humanité se heurte au problème de nécessité d’assurer la sécurité planétaire. Lorsque les pirates somaliens se sont mis à capturer des bateaux étrangers, d’abord, cela apparaissait comme quelque chose d’exotique, se rapportant plutôt à l’époque de Daniel Defoe et de Robinson Crusoé. Aujourd’hui, les principales puissances mondiales envoient leurs bâtiments de guerre dans cette région dangereuse. Le problème de piraterie devient de plus en plus sérieux, sa solution nécessite des efforts internationaux conjoints. Et le problème du terrorisme ? Avant l’explosion dans les tours jumeaux du Centre commercial à New York en 2001, personne ne pensait que c’était un phénomène global. Dans plusieurs pays, on fermait les yeux sur le fait que la guerre en Tchétchénie était financée et attisée de l’extérieur. Aujourd’hui, les terroristes de l’Al-Qaïda et leurs acolytes se font parler d’eux dans le monde entier.
    La guerre des Etats-Unis et de l’OTAN contre la Yougoslavie, l’intervention en Irak sous des prétextes artificiels ont engendré des menaces graves à la paix et à la stabilité dans le monde. La campagne militaire de l’OTAN en Afghanistan est mandatée par l’ONU, mais elle a provoqué l’aggravation de la situation dans ce pays, devenu une pépinière du terrorisme en Asie Centrale. L’élargissement de l’OTAN, son rapprochement vers les frontières de Russie et les projets de l’ancienne administration américaine sur le déploiement des éléments de défense antimissile en Pologne et en Tchéquie pourront non seulement déstabiliser la situation en Europe et dans le monde, mais aussi provoquer un nouveau round de course aux armements.
    Compte tenu de ces circonstances, le président de Russie Dmitri Medvedev a proposé l’année passée d’élaborer et d’adopter on document juridiquement contraignant sur la sécurité euratlantique. Ce serait un document qui remplacerait le traité de Helsinki -1, adopté en 1975 par 35 pays européens, les Etats-Unis et le Canada. Le monde a radicalement changé depuis. Moscou propose de discuter ce problème avec des interlocuteurs étrangers, il est prêt à une large discussion. La proposition du ministre des affaires étrangères de Russie Sergei Lavrov sur l’organisation d’une conférence à Moscou s’inscrit dans le cadre des efforts de Russie visant à renforcer la sécurité globale. Aujourd’hui, aucun pays ne peut, ne doit renforcer sa propre sécurité aux dépens de celle des autres.

    Lire aussi:

    Poutine: la situation en Syrie rappelle le début de l'opération US en Irak en 2003
    Moscou: la lutte anti-terroriste exige des «approches consolidées et équilibrées»
    L'Otan crée un catalogue de «mythes russes»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik