Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    Des amendements au budget fédéral russe 2009-2011

    Actualités
    URL courte
    0 01

    La Douma a voté vendredi des amendements au budget fédéral 2009-2011 qui concernent l'apport russe au Fonds anticrise de la CEEA (Communauté économique eurasienne).

    La Douma a voté vendredi des amendements au budget fédéral 2009-2011 qui concernent l'apport russe au Fonds anticrise de la CEEA (Communauté économique eurasienne). La sous-section Autres questions d'intérêt national de la loi de finances prévoit des dépenses qui couvrent les cotisations russes au Fonds anticrise de la Communauté économique eurasienne. La version en vigueur de la loi prévoit également le financement de la présidence russe à l'Organisation de coopération de Shanghai, ainsi que les cotisations pour le cas oé la Russie adhérerait à des organisations internationales. Le vice-ministre russe des Finances Dmitri Pankine a expliqué à cette occasion que le Fonds anticrise de la CEEA était institué pour surmonter les conséquences de la crise économique mondiale. Ce fonds pourrait accorder des prêts aux pays membres pour éliminer les effets de la crise et, éventuellement, pour financer les projets d'investissement. Le montant du Fonds est fixé à 10 milliards de dollars dont 7,5 milliards tombent sur la Russie. La cotisation initiale de la Russie au Fonds se chiffre à 750 millions de dollars, soit 10 pour cent de l'apport total russe, a dit Pankine. La loi votée apporte aussi des modifications à l'annexe 20 (secret) de la loi de finances sur les crédits publics, et concernent un crédit à la Moldavie. Précédemment, les dirigeants des deux pays avaient convenu que Chisinau recevrait en 2009 un crédit de 500 millions de dollars.

    Lire aussi:

    La Chine promet d’investir 60 milliards de dollars en Afrique
    Venezuela: pas d’argent, pas de droit de vote à l’Onu
    Hormis Abe et Macron, Poutine accueillerait à Saint-Pétersbourg 40 grands investisseurs
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik