Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    LE PATRIARCHE CYRILLE : « J’AI PRIE AVEC LE PEUPLE UKRAINIEN »

    Actualités
    URL courte
    0 0 0

    « J’ai prié avec le peuple ukrainien. J’ai éprouvé beaucoup de sentiments

    « J’ai prié avec le peuple ukrainien. J’ai éprouvé beaucoup de sentiments radieux lors de mon voyage en Ukraine et j’ai compris qu’elle n’a à craindre aucune division ». Par ces premières paroles à son retour en Russie, le Patriarche de Moscou et de Toutes les Russies Cyrille a résumé sa visite pastorale de dix jours en Ukraine.
    Kiev, Donetsk, Sébastopol, Simféropol, Rovno, Korets, Loutsk, Potchaev – tel a été l’itinéraire du primat de l’Eglise Orthodoxe Russe. Dès à présent cette visite pastorale est comparée aux voyages des Saints Apôtres et à l’affirmation du christianisme dans ses premiers siècles. Le voyage du Patriarche Cyrille a été marqué par plusieurs événements. Pour la première fois le Saint-Synode du Patriarcat de Moscou a siégé à Kiev ; un primat de l’Eglise Orthodoxe Russe s’est rendu à Kherson, lieu du baptême du Saint apostolique Prince Vladimir, pour y célébrer une liturgie, a visité toutes les trois laures d’Ukraine : des Grottes de Kiev, de Sviatogorsk et de Potchaev. « Je me rendais en Ukraine en pasteur et en pèlerin, et non en homme politique, et j’ai éprouvé une grande joie en rencontrant et en parlant aux gens », a avoué le Patriarche de Moscou et de Toutes les Russies Cyrille à son retour de l’Ukraine.
    Dans leur majorité absolue les croyants ont réservé un accueil chaleureux à leur patriarche. Nous étions ensemble avec 20 000 fidèles à prier à la Laure des Grottes de Kiev, avec 25 000 croyants — à Sviatogorsk, avec près de 20 000 à l’office servi à Kherson. On comptait 50 000 pèlerins à la Laure de Potchaev. Les chemins que j’ai suivis m’ont permis de voir l’Ukraine orthodoxe, ses pieux habitants. L’impression la plus forte que j’emporte est ma rencontre avec l’Eglise Orthodoxe de l’Ukraine, ses hiérarques — courageux, forts, endurcis par les conditions qui ne sont pas faciles de la situation de l’Eglise dans le pays. J’ai vu une foi ferme du peuple ukrainien, sa fidélité à l’orthodoxie canonique, le soutien à l’unité de l’Eglise. Quand vous ressentez la parenté avec les gens au niveau de cœur – c’est très fort. Et sur ce fond de l’unité des valeurs de base, de la cohésion du peuple, soit-il ukrainien ou russe, tous ces cancans et conflits politiques paraissent tellement infimes. Et toute cette atmosphère d’antagonisme ne peut égaler cette force très consolidée, que représente aujourd’hui l’Eglise Orthodoxe Russe en Russie, en Ukraine, dans d’autres pays du monde, formant cet espace étonnant au nom de la Sainte Russie.
    La visite du Patriarche de Moscou et de Toutes les Russies Cyrille a démontré clairement deux choses. La première – est que le primat de l’Eglise Orthodoxe Russe n’admettra en aucunes circonstances de division de l’Eglise dans ce pays. Malgré toutes sortes de mises en garde provocatrices et de menaces le patriarche Cyrille est allé dans les parties les plus éloignés de l’Ukraine, où la division de l’Eglise se fait le plus sentir, en montrant ainsi que l’Eglise Orthodoxe Russe ne renoncerait jamais à l’idée de préserver l’unité et les valeurs chrétiennes. Et la deuxième chose. La situation touchant la division dans le pays est délibérément exagérée par les autorités politiques officielles de l’Ukraine. Ceci est fait pour diviser au maximum les peuples orthodoxes des deux pays. « Je vais prier et œuvrer afin que jamais les tendances antirusses ne l’emportent en Ukraine. Et je vais prier et œuvrer avec une plus grande ferveur encore pour que les tendances anti-ukrainiennes ne prennent le dessus en Russie. Je vais concourir à ce que l’Ukraine garde son entité et soit un pays proche, ami pour la Russie », a promis le Supérieur de l’Eglise Orthodoxe Russe.

    Lire aussi:

    Une Église orthodoxe locale sera-t-elle créée en Ukraine?
    Moscou dévoile les conséquences de la création d’une Église autocéphale en Ukraine
    Sur fond de frappes en Syrie, le Patriarche russe et le Pape conversent par téléphone
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik