Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    BUSINESS CLUB 305

    Actualités
    URL courte
    0 0 0 0

    Nous ouvrons la séance No305 de notre Business Club. Notre correspondante Olga Viaziguina propose aujourd’hui un reportage sur les Journées du canton de Vaud à Moscou.

    Nous ouvrons la séance No305 de notre Business Club. Notre correspondante Olga Viaziguina propose aujourd’hui un reportage sur les Journées du canton de Vaud à Moscou.
    Nous ouvrons la réunion, comme d’habitude, par la chronique de la vie économique en Russie

    La situation économique de la Russie s’améliore, a déclaré Dmitri Medvedev à la réunion portant sur les problèmes économiques qui s’est tenue dans la résidence du président russe aux abords de Moscou. « La stabilisation de l’économie mondiale et les mesures anticrises d’envergure et intégrales adoptées par le gouvernement y ont apporté leur contribution de poids », a dit le président. Selon lui, les mesures ont visé les acteurs du marché financier et les grosses entreprises stratégiques et les citoyens par excellence. Medvedev a souligné que les citoyens avaient reçu une assistance opportune pour trouver un emploi et se recycler. Comparé au premier trimestre, le PIB de la Russie s’est accru de 7,5%. Les indices d’amélioration ne sont cependant que d’ordre général. On est loin encore d’accuser une dynamique stable. D’autant plus que ces facteurs ne sont pas aussi importants que nous le souhaiterions. Cela veut dire qu’on doit poursuivre la politique anticrise, a souligné le président.

    La société pétrolière « Lukoil », la plus grande de la Russie, s’intéresse à la réalisation des projets en communs avec la société française « Total » en Colombie et au Kazakhstan, a communiqué dimanche aux journalistes son patron Vaghit Alekperov.« Nous sommes intéressés à collaborer avec « Total » car nos unités en Colombie s’avoisinent et nous poursuivons les négociations en vue d’échanger de l’information et de joindre les efforts de nos deux unités », a-t-il dit. Alekperov a dit aussi que les deux sociétés sont des partenaires pour la mise en chantier du gisement Chakh-Deniz en Azerbaïdjan. Selon lui, « Total » porte son intérêt à la partie kazakhe du gisement de Khvalynsk où « Lukoil » participe aussi, mais qui n’a pas l’intention de vendre ses parts.
    La société « Rosnano » pourra recevoir en France les commandes en vue de cofinancer les projets dans le domaine des nanotechnologies et de se faire de nouveaux partenaires, a déclaré le patron de la société Anatoli Tchoubaïs lors de visite en France. « C’est mon premier voyage d’importance en France et notamment à Grenoble où se trouve le plus grand centre de l’Europe. Nous avons l’intention d’apprendre l’expérience française des villes scientifiques et des centres technologiques. Les résultats des premières entrevues confirment qu’on peut obtenir en France des projets très intéressants et s’y faire de nouveaux partenaires », a dit Anatoli Tchoubaïs

    Le groupe « GAZ » est prêt à aider « Opel » pour assembler et vendre en Russie au cas où le groupe automobile allemand passe sous le contrôle de « Sberbank » et de « Magna ». Il n’a pas pour le moment l’intention d’acquérir des parts dans « Opel ».
    « Opel » a des projets importants en Russie, alors que nous pouvons l’aider à assembler ses modèles dans nos usines et mettre en sa disposition notre réseau de distribution. Il ne s’agit pas donc pour le moment d’achat d’un paquet », a dit dans l’interview au journal « Vedomosti » Oleg Deripaska, propriétaire d’« Elément de base » qui fait partie du groupe « GAZ ». D’après lui, l’actuel propriétaire du groupe GM et les préjugés politiques empêchent que « Magna » et « Sberbank » acquiescent des parts dans « Opel ». Le gouvernement allemand est favorable pour une telle transaction. « La superstition du Département d’Etat américain représente aussi un obstacle qui empêche de régler le problème de l’achat de la société Opel », estime Deripaska.
    La société française « Alstom Transport » a l’intention de finir la transaction en vue d’acquérir le principal paquet d’actions du plus gros producteur du matériel ferroviaire en Russie « Transmachkholding », a communiqué aux journalistes le président de la société Philippe Mellier.
    Il s’agit, selon lui, d’acquérir 25% des actions du holding plus une. Il a dit que la transaction serait réalisée en deux tranches : la première, de 75 millions de dollars, sera payée après la signature du contrat et la seconde, dont le montant n’est pas encore connu, serait payé dans 3 ans.
    25% des actions « Transmachkholding » plus une appartiennent aujourd’hui à la société « Chemins de fer russes » et le reste aux actionnaires privés. « Nous achetons le principal paquet d’actions appartenant aux actionnaires privés », a dit Mellier.
    Une participation intégrale d’« Alstom » au « Transmachkholding » permettrait, selon Mellier, à la partie française d’introduire en Russie ses technologies et savoir-faire. « Nos produits se russifieront et nous y avons opté quoiqu’il soit plus facile à assembler toutes les composantes dans notre usine en France », a dit le président d’ « Alstom » et il a ajouté en plaisantant: « Nous voulons devenir Russes le plus tôt possible».

    Des entrepreneurs russes souhaitent investir plus de 200 millions d’euros dans la construction d’une cité balnéaire dans le midi de la France. Ils ont déjà acheté à 70 km de Nice 400 ha de terre, écrit le journal « Vedomosti ». Sergueï Bezborodov, président de la société Q-tec, a raconté au journal qu’un groupe d’investisseurs russes avait acheté à un citoyen français un terrain de 400 ha dans La Chaume. « D’après Bezborodov, sa société participe au projet à l’invitation de l’homme de finance Vladimir Sirotinski qui représente les intérêts des actuels propriétaires du terrain et est le partenaire de gestion. Sirotinski l’a confirmé sans vouloir divulguer les noms des investisseurs et de vendeur. Le journal note que le terrain est une réserve avec plusieurs bâtiments du XVII siècle et que les nouveaux propriétaires projettent d’y construire une station balnéaire isolée qui accueillerait des clients riches. On y construirait aussi une ferme, des écuries d’élite, un observatoire et spa. « Il est prévu d’y construire au total près de 100 mille mètres carrés d’immobilier pour 200 millions d’euros, investis par Bezborodov, et la cité serait construite au cours de 7 ans », rapporte le journal.

    Les perspectives de coopération entre les milieux d’affaires de la Suisse et de la Russie sont débattues dans le cadre des Journées du canton de Vaud « Au croisement des possibilités » qui se déroulent à Moscou. Elles se fixent pour objectif principal la consolidation des contacts politiques et d’affaires et le développement de nouveaux projets d’activités commerciales entre les sociétés suisses et russes. Plus de 120 représentants des banques, des sociétés énergétiques, d’innovation, de médecine et de biotechnologies et d’autres qui s’intéressent au développement des relations avec la Russie sont arrivés à Moscou.
    La conférence de presse qui s’est réunie dans le cadre des Journées « Au croisement des possibilités » s’est penchée sur les problèmes de la coopération économique, de l’attrait mutuel pour l’investissement, sur des projets conjoints dans le domaine des études-développements d’innovation et des recherches médicales. Les possibilités des échanges touristiques et culturels ont aussi été abordées.
    Son excellence Walter Giger, ambassadeur de la République Helvétique à Moscou, a noté l’importance de l’évènement.
    Ce forum renforcera les relations entre les milieux d’affaires de la Russie et de la Suisse et ouvrira de nouvelle possibilités, a déclaré à notre correspondante Olga Viaziguina le président du canton de Vaud Pascal Broulis.
    La signature de l’accord de coopération entre la Chambre d’industrie et de commerce de Moscou et la Chambre de commerce de la Suisse sera un évènement important. Les Journées du canton de Vaud à Moscou comprennent des manifestations culturelles et éducatives, des séminaires et des forums consacrés au business, au sport et au tourisme.

    C’était le reportage d’Olga Viaziguina consacré aux Journées du canton de Vaud qui se déroulent à Moscou.

    Vous pourrez suivre la prochaine réunion No306 du Business Club sur les ondes de la « Voix de la Russie » dans une semaine à la même heure. Nous vous invitons à adresser vos suggestions sur notre site Internet www.ruvr.ru



    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik