Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    LE PREMIER MINISTRE EST RESTÉ SANS MONTRE

    Actualités
    URL courte
    0 1 0 0

    Le Premier ministre de la Russie Vladimir Poutine a visité plusieurs entreprises de la région de Toula. D’après le journal « Kommersant », les ouvriers ont demandé le Premier ministre pour qui voter aux élections.

    Le Premier ministre de la Russie Vladimir Poutine a visité plusieurs entreprises de la région de Toula. D’après le journal « Kommersant », les ouvriers ont demandé le Premier ministre pour qui voter aux élections. Poutine a répondu qu’il avait lui-même participé à la formation du parti « Russie Unie » et qu’il est convaincu qu’il doit y avoir dans le pays une force politique responsable qui ne devrait pas s’orienter à la conjoncture du moment. Il ne faut pas s’agiter et faire de fausses promesses. La « Russie Unie » ne s’est pas agitée et a aidé Poutine à réunir les conditions pour stabiliser la vie dans le pays. Les ouvriers doivent eux-mêmes décider pour qui ils voteront, a dit le Premier ministre en conclusion. On a demandé Poutine comment il passe son temps libre. Il a répondu qu’il aime la pêche et il a même montré de ses mains, comme un vrai pêcheur, la taille du poisson sur lequel il avait tiré de son fusil sous-marin. La conversation approchait de la fin, lorsqu’un ouvrier a prié Poutine de lui offrir quelque chose en guise de souvenir. Poutine a dit d’abord qu’il n’avait rien sur lui, mais l’ouvrier n’avait pas désarmé et a prié Poutine de lui offrir sa montre. A en juger d’après tout, le Premier ministre ne voulait pas s’en séparer. Mais il ne lui restait rien à faire. Comme le note le journal « Kommersant » la montre qui coûte 6 mille dollars a trouvé un nouveau maître

    Le président Dmitri Medvedev a célébré son 44ème anniversaire à Yaroslavl dans un milieu très large, près de 3,5 mille personnes, mais dans une situation d’affaire, à la conférence internationale « L’Etat contemporain et la sécurité globale ». D’après le journal « RBK Daly », l’establishment russe n’est pas unanime concernant le meilleur cadeau pour le président. Le président du Conseil de la Fédération a déclaré que le forum de Yaroslavl est le meilleur cadeau pour lui. « Il lui sera extrêmement utile et très agréable de communiquer avec les intellectuels de niveau mondial », a-t-il argumenté.
    Le maire de Moscou a adressé en guise de cadeau au président un profond respect pour son travail et pour son appel « Russie, en avant! ». Le président tchétchène Kadyrov a préféré lui aussi souligner qu’une stabilité complète dans le Caucase du Nord serait agréable pour le chef de l’Etat. Le gouverneur de Yaroslavl s’est souvenu que le livre serait le meilleur cadeau pour le président. Dmitri Medvedev a désormais dans sa collection une édition unique du « Dit de la campagne d’Igor ». D’après l’édition « RBK Daly », c’est la direction de la fabrique de chaussures feutrées de Yaroslavl qui a offert au président de la Russie le cadeau le plus chaleureux : les bottes feutrées rares, décorées de broderie et sur des semelles moulées. L’agence fédérale pour la jeunesse a aidé le président à se retrouver : elle lui a offert un DVD sur lequel sont enregistrés les ouvrages des gagnants du Festival Média « Identification de Medvedev »

    Les difficultés économiques n’ont pas empêché les écoliers de choisir leur futur métier, écrit le journal « Novye Izvestia ». Ils souhaitent toujours devenir banquiers et juristes et ne veulent pas être des ouvriers. La crise a affecté par contre les parents : ils n’ont plus d’argent pour payer les études de leurs enfants dans des écoles prestigieuses. Plus de mille places budgétaires sont restées vacantes dans les écoles pédagogiques. Les psychologues affirment que ceux qui ont rêvé auparavant de devenir cosmonautes ou médecins optent pour l’étude du marché et pour les relations publiques. D’après les statistiques, les trois premiers métiers ont été avant la crise ceux de banquier, de député et de ministre et, après la crise, les métiers de banquier, de vedette de variétés et de juge. La popularité des métiers d’ouvrier demeure très basse quoiqu’on puisse voir même dans le métro de Moscou les annonces invitant à étudier gratuitement les métiers d’ouvrier avec un emploi garanti.

    Lire aussi:

    Belles et audacieuses: le concours de beauté «Maquillage sous camouflage»
    Medvedev: les USA ont lancé une guerre commerciale contre la Russie
    Medvedev: les USA ont lancé une guerre commerciale contre la Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik