Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    LE CONFLIT AUTOUR DU CARGO ARCTIC SEA

    Actualités
    URL courte
    0 0 0

    Le conflit diplomatique qui a failli éclater la veille autour du cargo Arctic Sea sera, probablement, réglé. Les autorités maltaises refusent carrément de participer à l’inspection dès que le cargo entrera dans le port Las Palmas de Gran Canaria.

    Le conflit diplomatique qui a failli éclater la veille autour du cargo Arctic Sea sera, probablement, réglé. Les autorités maltaises refusent carrément de participer à l’inspection dès que le cargo entrera dans le port Las Palmas de Gran Canaria. Malte n’est pas prête à assumer entièrement la responsabilité car elle n’est pas propriétaire du navire. Dans le même temps, le cargo ne saura pas poursuivre la navigation sans les travaux de réparation, l’examen et la certification.
    Le capitaine d’Arctic Sea et les juges d’instruction russes ont déjà terminé les procédures nécessaires à bord du cargo qui doit accoster dans le port espagnol.
    De multiples versions et d’hypothèses concernant la disparition du cargo ont été présentées il y a deux semaines : une attaque des pirates, des services spéciaux, etc. La Russie s’est vue adresser des accusations de narcotrafic, contrebande de d’armes nucléaires, de pièces de DCA à l’échelle internationale.
    Les juges russes et les représentants maltais confirment qu’ils n’ont découvert rien de suspect à bord du cargo « Arctic Sea ». Conformément au Droit de la mer en vigueur, il doit être restitué aux représentants de l’UE, estime Vladimir Markine, porte-parole du Comité d’enquête du Parquet de Russie.
    Le cargo « Arctic Sea » bat pavillon maltais. Le groupe d’enquête a terminé les procédures nécessaires à bord du navire conjointement avec les policiers maltais.
    Il y a toujours plus de questions que de réponses dans cette histoire. Qui étaient ces pirates, qu’est-ce qui se trouvait à bord du cargo, pourquoi il a été capturé ? Qu’est-ce qui l’attend à l’avenir ? Au micro l’expert en droit de la mer Vassili Goutsouliak :
    La position de Malte est prévisible. L’histoire du navire battant pavillon maltais a eu une grande résonnance. Il sera désavantageux pour Malte de le conserver et, le plus probablement, le cargo aura un autre nom et un autre propriétaire.


    Lire aussi:

    Un Su-30 russe réalise un miracle dans le ciel (Vidéo)
    Un destroyer américain percute un cargo dans le Pacifique: 7 morts
    La Main du Kremlin passe ses vacances à Malte... mais ne perd pas son emprise!
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik