Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    ABM en Europe: la Russie propose une "feuille de route" à l'OTAN

    Actualités
    URL courte
    0 0 0

    La Russie propose à l'OTAN d'élaborer une "feuille de route" de création d'un système de défense antimissile en Europe, a annoncé vendredi à Bruxelles le représentant permanent de la Russie auprès de l'OTAN Dmitri Rogozine.

     La Russie propose à l'OTAN d'élaborer une "feuille de route" de création d'un système de défense antimissile en Europe, a annoncé vendredi à Bruxelles le représentant permanent de la Russie auprès de l'OTAN Dmitri Rogozine.
    "Il faut se réunir au sein du Conseil Russie-OTAN pour discuter honnêtement des menaces actuelles et futures", a indiqué M.Rogozine.
    Il importe d'analyser le danger que les régimes souhaitant se doter d'armes nucléaires présentent pour l'Europe. Il s'agit d'évaluer les menaces balistique et nucléaire, mais aussi le danger du terrorisme international et du changement climatique.
    On exercera d'abord des pressions politiques et économiques sur les pays dangereux. Les mesures militaires sont à prendre en cas extrême et à condition qu'elles soient approuvées par toutes les parties, selon M.Rogozine.
    Commentant le rôle de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) dans la création d'une architecture de la sécurité européenne, M.Rogozine a noté que cette organisation n'avait plus de spécialistes de la politique militaire. "On ne peut pas confier un opéra classique à un cirque", a noté le diplomate russe.
    Jeudi, le président américain Barack Obama a déclaré que Washington renonçait au projet de déploiement du bouclier antimissile américain en Europe pour lancer un autre système de défense antimissile plus économe et technologique. Les Etats-Unis comptent sur la coopération avec la Russie dans ce domaine, a indiqué M.Obama. Selon le projet de l'administration américaine précédente de George W.Bush, les Etats-Unis envisageaient de déployer dix missiles intercepteurs en Pologne et un radar en Tchéquie avant 2013 pour se protéger contre la menace balistique émanant de l'Iran.

    Lire aussi:

    État-major russe: la Russie doit se préparer à une frappe nucléaire US
    Moscou promet de ne pas rester les bras croisés face au bouclier US en Europe
    Moscou: le Traité INF interdit le déploiement du bouclier antimissile US en Pologne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik