Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    Lenteurs des négociations sur le combustible nucléaire à l’Iran

    Actualités
    URL courte
    0 0 0

    Les négociations entre l’Iran, d’une part, l’AIEA, la Russie, les Etats-Unis

    Les négociations entre l’Iran, d’une part, l’AIEA, la Russie, les Etats-Unis et la France, de l’autre, concernant les livraisons éventuelles du combustible nucléaire, avancent plus lentement que prévu, a déclaré le secrétaire général de l’AIEA Mohammed el-Baradei. Elles ont été freinées la veille en raison du refus de Téhéran de voir à la table des pourparlers la France, mais ont repris plus tard. La communauté internationale souhaite que l’Iran renonce à son programme d’enrichissement d’uranium, susceptible de servir à la fabrication de la bombe atomique.

    Lire aussi:

    L’Iran pourra-t-il enrichir de l’uranium pour fabriquer une bombe atomique?
    La Russie est opposée à l'implication de l'AIEA dans le processus de désarmement nucléaire
    L’Iran prêt à reprendre la production d’uranium enrichi dans un délai de 5 jours
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik