Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    La visite de Dmitri Medvedev à Souzdal

    Actualités
    URL courte
    0 2 0 0

    Les citoyens de la Fédération de Russie sont un peuple réellement uni, qui est capable de surmonter les plus grandes difficultés.

    Les citoyens de la Fédération de Russie sont un peuple réellement uni, qui est capable de surmonter les plus grandes difficultés. Le président Dmitri Medvedev l’a déclaré pendant les cérémonies inaugurales d’un monument — une chapelle consacrée au prince Dmitry Pojarsky à Souzdal, en félicitant les Russes à l’occasion de la fête — le Jour de l'unité nationale.
    Cette fête est consacrée à l'exploit des miliciens populaires nationaux sous le commandement du prince de Souzdal Dmitry Pojarsky et le marchand de Nijny Novgorod Kouzma Minine, qui ont libéré en 1612 Moscou des occupants polonais. Ils ont démontré alors un modèle de l'héroïsme et de l'unité du peuple, indépendamment de l'origine, la foi et le statut social. Malheureusement, cette leçon était oubliée plus tard, le destin posthume de Dmitri Pojarsky en témoigne : il était enterré dans le tombeau patrimonial d'un couvent principal de Souzdal. En été de 1923, après sa transformation en un camp pour les détenus politiques, le monument funéraire était enlevé de la tombe du prince. Et seulement de nos jours, le mémorial était ramené à la vie, y compris grâce aux efforts de Dmitri Medvedev. En se produisant à la cérémonie de son ouverture réitérée, le président a rappelé à cet égard :
     La Russie devait résoudre plus d'une fois des tâches très complexes de la réunification de l'État. Cela se passait également au début du 17-ème siècle, et grâce à la décision de réunir des milices populaires, grâce à la volonté, la persévérance, à la foi du prince Dmitry Pojarsky, les milices populaires étaient non seulement formées, mais aussi le résultat a été obtenu. Comme il convient de dire dans cette situation : le peuple s'est libéré lui-même. Je suis assuré que les événements de telle sorte nous unissent encore aujourd'hui, nous donnent la raison de découvrir que nous sommes un peuple réellement uni. Un peuple, qui est capable de surmonter les plus grands problèmes. Un peuple, qui a vaincu plusieurs fois l'ennemi. Un peuple, qui endurait de pires privations, mais qui restait fort et courageux. Le prince Pojarsky en est un exemple, a souligné le chef de l'État.
    A la fin de son intervention, le président Dmitri Medvedev a félicité tous les Russes à l’occasion de la fête — le Jour de l'unité nationale, qui, comme il le trouve, se fait sentir particulièrement à Souzdal, d'où avait commencé la libération de la Patrie au 17e siècle.

    Lire aussi:

    Medvedev: les USA ont lancé une guerre commerciale contre la Russie
    Jour de la Victoire: le président serbe présente ses félicitations en russe
    Il y a quelque chose de pourri dans le mariage du couple royal danois…
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik