Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    EN DIRECT AVEC LE PEUPLE

    Actualités
    URL courte
    0 0 0

    Le Premier ministre Vladimir Poutine adressera jeudi 3 décembre son huitième message télévisé aux habitants de Russie. Selon le journal « Komsomolskaïa Pravda », il s’entretiendra avec le peuple pendant près d’une heure et demie. Après la tragédie du « Nevski Express » la plupart des questions portent sur la lutte antiterroriste et la garantie de la sécurité dans les transports. L’année dernière l’entretien en direct du chef du gouvernement avec le peuple a été consacré essentiellement à la lutte anticrise. Cette fois il racontera combien efficace a été cette stratégie. Le Premier ministre répondra à ceux qui lui ont adressé leurs questions en 2008 et sera informé des changements qui se sont opérées, où l’on a réussi à régler la crise, dans quels domaines les problèmes subsistent. Selon le secrétaire de presse du Premier ministre, Poutine se prépare minutieusement à s’entretenir avec le peuple et examine personnellement pratiquement toutes les questions adressées. Les citoyens pourront adresser leurs questions au Premier ministre tant en direct que dans les SMS ou sur Internet sur le site moskva-putinu.ru, écrit le journal

    La Banque de Russie entend faire accéder à un niveau plus élevé le contrôle des activités des grandes banques, indique le journal « Kommersant ». Le contrôle spécial des banques introduit en période de crise pour les banques du Top 10 sera maintenu. Les banquiers saluent cette initiative et les compagnies d’audit qui ne lui sont pas subordonnées signalent un contrôle total du management bancaire. Le choix des banques du Top 10 embrassant près de 80% des actifs du système bancaire se présente parfaitement logique. Il faut décider des fonctions des superviseurs dans la banque : doivent-ils recueillir les données ou apprécier les décisions. Si cette mesure provisoire est appliquée en permanence, écrit le journal, il faut préciser les fonctions des superviseurs.

    Les députés proposent de multiplier par trois les amendes pour les parents qui ne surveillent pas leurs enfants en les portant à 1,5 mille roubles. Les experts cités par le journal « Nezavissimaïa Gazeta » estiment qu’il faut majorer les amendes compte tenu de l’inflation. Cependant, à leur avis, cela ne suffit pas pour régler le problème. Selon les législateurs, plus de six millions de mineurs sont aujourd’hui dans une condition défavorable en Russie car leurs parents n’accomplissement pas comme il ce doit leur devoir et les responsables ne s’acquittent pas de leurs fonctions dans l’éducation et l’entretien des orphelins. Les auteurs du projet de loi invoquent les données du ministère de l’Intérieur confirmant que 80% de ces enfants sont non surveillés bien qu’ils aient des parents.

    Lire aussi:

    Les banques américaines s'unissent pour se prémunir contre la «fin du monde»
    Fermeture des comptes bancaires du FN: la démocratie en danger?
    Banque mondiale: la Russie annonce les conditions de sa participation à la capitalisation
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik