Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    Moscou et Minsk : un degré élevé d’intégration

    Actualités
    URL courte
    0 0 0

    La Russie et la Biélorussie accèderont à un degré le plus élevé d’intégration dans la politique extérieure, a conclu Dmitri Medvedev à l’issue des négociations de cinq heures avec Alexandre Loukachenko.

    La Russie et la Biélorussie accèderont à un degré le plus élevé d’intégration dans la politique extérieure, a conclu Dmitri Medvedev à l’issue des négociations de cinq heures avec Alexandre Loukachenko. Les présidents des deux pays se sont entendus de coopérer d’une manière constructive et pragmatique dans tous les domaines de la coopération, a dit Medvedev en ouvrant à Moscou la séance du Conseil d’Etat supérieur de l’Union Russie-Biélorussie. Y ont pris part les membres des gouvernements des deux pays.
    Les présidents se sont félicités du bilan des pourparlers. Selon Dmitri Medvedev, ils ont eu un échange de vues très productif, intéressé et émotionnel.
    Medvedev a félicité les participants à la rencontre à l’occasion du dixième anniversaire de l’Union Russie-Biélorussie. Les rapports entre les deux pays ont avancé dans la politique économique et douanière, a dit le président de Russie.
    Nos économies ont sans doute changé tout comme les conditions de vie. Or, le degré d’intégration est tout autre ce qui nous permet d’avancer sur une base bipartite et de nous entendre, par exemple sur la formation d’un espace douanier commun.
    Le leader biélorusse partage cette opinion. Alexandre Loukachenko a souligné que Moscou et Minsk entretenaient les rapports particuliers.
    Nous avons pratiquement réglé les problèmes relatifs aux droits égaux des Biélorusses en Russie et des Russes en Biélorussie : à la participation aux activités économiques, à l’enseignement, à l’assistance médicale, à l’achat de l’immobilier, à l’emploi, à la rémunération du travail, à la liberté de déplacement, au choix du lieu de résidence.
    Medvedev a dit aux membres du Conseil qu’il avait déjà soumis à l’examen de la Douma d’Etat les documents sur le développement de l’Union, en particulier les accords sur la coopération militaro-technique et sur l’Union douanière. Le président de Russie espère que les parlements des deux pays les ratifieront dans les plus brefs délais.

    Lire aussi:

    Défense russe: les manœuvres russo-biélorusses purement défensives
    Medvedev: les USA ont lancé une guerre commerciale contre la Russie
    Minsk indigné par l’attitude de la police française à l’égard de son équipe de hockey
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik