Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    LES DISTRIBUTEURS AUTOMATIQUES DE BILLETS BLOQUES PAR LE FROID

    Actualités
    URL courte
    0 3 0 0

    Les gens ne sont pas les seuls à endurer mal les grands froids, qui se sont établis dans la partie européenne de Russie. A Moscou, dans sa région et à Saint-P une centaine de distributeurs automatiques de billets (DAB) de quatre banques russes sont tombés en panne.

    Les gens ne sont pas les seuls à endurer mal les grands froids, qui se sont établis dans la partie européenne de Russie. A Moscou, dans sa région et à Saint-Pétersbourg une centaine de distributeurs automatiques de billets (DAB) de quatre banques russes sont tombés en panne. Toutes les défaillances ont été éliminées rapidement, mais certains clients se sont donnés bien du tracas
    « Rossiïskaïa Gazeta » écrit qu’une baisse de la température à moins de 5 degrés de froid peut se ressentir sur le fonctionnement d’un DAB ou de certains de ses ensembles, si quelques normes d’utilisation ne sont pas respectées. Dans la plupart des cas un tel appareil sera bloqué. Il est également possible que son clavier soit gelé, et le client ne saura retirer de l’argent. Par exemple, après avoir composé le code, le client voit l’appareil lui signaler que le code n’est pas saisi. Selon les banquiers, ce problème est dû à ce que le matériel standard est, d’habitude, destiné au marché américain, où les grands froids sont rares.
    Valérie, opératrice du service d’assistance pour les cartes bancaires, a raconté au journal « Novyé Izvestia » comment surmonter de telles difficultés. Si le distributeur automatique refuse de rendre la carte, il convient de bloquer immédiatement son action. A cet effet, il suffit de composer le numéro de téléphone affiché sur l’appareil. Dès que la carte est retirée il faut réactiver la carte, en appelant le service d’assistance. « Lorsque l’argent est déduit du compte, mais le distributeur ne permet pas d’en retirer, il faut nous appeler, souligne la spécialiste. Nous verrons quelles transactions ont été faites, et si les billets de banque n’ont pas été délivrés, nous les rendrons. Si la situation est controversée, il faut former une requête, qui sera examinée dans un délai de cent vingt jours. Dans ce cas, il est possible de calculer les billets de banque se trouvant dans l’appareil : s’il s’avère que l’argent a été déduit du compte bancaire et les billets n’ont pas pu être retirés, ils seront rendus au client.

    Le périodique « Moskovski Komsomolets » enchérit sur le thème du froid, en apprenant qu’à part des distributeurs automatiques de billets, les serrures de véhicules gèlent aussi. Les spécialistes l’expliquent simplement : quand le moteur de la voiture est mis en marche par un froid, l’humidité se trouve condensée à l’intérieur et gèle par la suite, en bloquant les serrures de véhicules. Pour l’éviter il convient d’utiliser une fois par semaine des produits antigel. Le fonctionnement des téléphones mobiles peut de même être perturbé par les grands froids. Selon les normes leur utilisation doit être possible encore par une température de -5°C. Quand on parle dehors, les vapeurs de la respiration peuvent bloquer le micro du portable. Vaut mieux entrer dans un magasin pour parler, si c’est urgent, disent les spécialistes. Les températures négatives influent aussi sur le fonctionnement de l’accumulateur du mobile.

    D’après le quotidien « Troud », les interphones, installés dans les entrées de pratiquement tous les immeubles d’habitation russes, fonctionnent de même très mal ou tombent en panne, ne permettant pas d’ouvrir ou de fermer les portes. Les composteurs du transport urbain refusaient aussi de valider les billets à cause du froid. Le matériel électronique dans de nombreuses villes du pays n’a pas prouvé sa fiabilité en période froide.

    Lire aussi:

    Les fans désireux d'acheter des billets pour le Mondial font planter le site de la FIFA
    Le principal danger lié à l’argent liquide enfin révélé
    En Allemagne, un billet de zéro euro voit le jour
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik