Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    UN CONCURRENT POUR LA « SBERBANK »

    Actualités
    URL courte
    0 110

    La corporation publique « Vnecheconombank » (VEB) entreprend une nouvelle tentative de créer sur la base de

    La corporation publique « Vnecheconombank » (VEB) entreprend une nouvelle tentative de créer sur la base de la « Sviaz-bank » une Banque postale de la Fédération de Russie, regroupant, notamment, l’entreprise publique « Postes de Russie ». Le journal « Kommersant » note que pour l’importance de son réseau la nouvelle banque sera deux fois supérieure à la « Sberbank » et deviendra la première en Russie. La mise en œuvre du projet se trouve compliquée par la nécessité de rééquiper radicalement l’entreprise « Postes de Russie », par des problèmes juridiques de son intégration avec la banque, ainsi que par le fait que la législation en vigueur interdit aux postiers d’ouvrir des comptes bancaires et d’accepter des versements. La précédente tentative de créer une Banque Postale par les efforts de deux anciens top-managers de la « Sberbank » a échoué. De cette façon, on voit un peu plus clair dans le sort de l’une des deux banques (« Sviaz-bank » et « Globex »), renflouées par la VEB avec l’engagement financier direct de la Banque de Russie en pleine crise en automne de 2008. En septembre de l’année dernière la VEB a acquis « Sviaz-bank » pour éviter sa faillite. Et un peu moins d’un mois après les actifs à risques de la VEB ont inclus la banque « Globex », qui avait des difficultés à payer ses clients
    La variante de création de la Banque Postale, retenue actuellement, représente la synthèse de plusieurs variantes étudiées. L’idée est de créer l’une des plus importantes banques de l’épargne, pouvant utiliser le réseau des Postes de Russie pour assurer le service de la clientèle. La VEB a déjà négocié à titre préalable avec nombre d’investisseurs en puissance, y compris étrangers, et en perspective est prêt à vendre un paquet de titres, qui ne sera pas un bloc de contrôle.
    Une tâche à part sera de localiser les flux des moyens financiers des retraités dans la « Sviaz-bank », étant donné que les bureaux de poste servent souvent aux retraités pour toucher leurs pensions. Le projet est trop ambitieux pour être mené à bien rapidement, considèrent les experts. A leur avis, les principales complications surgiront au niveau de l’interaction de la « Sviaz-bank » avec l’entreprise « Postes de Russie ». Ce sont, d’abord, des difficultés d’ordre juridique : il faudra faire des « Postes de Russie » une société par actions. En outre, cette entreprise a des dettes – environ quatre milliards de roubles. L’intégration au niveau des transactions sera encore plus compliquée et pourra prendre plusieurs années. Il s’agit en fait de rééquiper complètement sur le plan technique la plupart des bureaux de poste, former de nouveaux employés, assumer des dépenses en matière de sécurité et ainsi de suite. D’ailleurs, même si le financement est assuré et le projet réussit, ce n’est pas demain que la « Sviaz-bank » pourra concurrencer la plus grosse banque sur le marché de l’épargne, sont persuadés les experts.

    COMMENTAIRE

    L’analyste du groupe « VTB Kapital » Dimitri Dmitriev parle des difficultés de la création d’une nouvelle importante structure bancaire.
    Ce n’est pas là une tâche d’une année ou deux. Elle demande de très importants investissements dans cette structure. Naturellement, quand elle sera mise en place (si elle l’est jamais), la concurrence réduira la domination d’un acteur important. Le réseau, dont dispose la « Sberbank », pour le moment reste inégalé.
    C’était un commentaire de l’analyste du groupe d’investissement « VTB Kapital » Dimitri Dmitriev.

    Lire aussi:

    Deutsche Bank refuse de lever le secret sur les finances de Trump
    Les banques russes, nouvelles cibles des radicaux ukrainiens
    Oups! Cette banque allemande transfère 6 mds USD… par erreur
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik