Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    LE ROI DES ARBRES DE NOEL EST INSTALLE

    Actualités
    URL courte
    0 301

    Le roi des arbres de Noël a été installé aujourd’hui sur la Place des Cathédrale au Kremlin.

    Le roi des arbres de Noël a été installé aujourd’hui sur la Place des Cathédrale au Kremlin. Un énorme camion immatriculé « 2010 » chargé du sapin avait fait la veille une entrée solennelle dans la Porte du Sauveur qui ne s’ouvre généralement qu’une fois tous les quatre ans, le jour d’investiture du président de Russie.
    Rappelons que la tradition d’installer les arbres de Noël sur la Place des Cathédrales au Kremlin qui remontre aux temps prérévolutionnaires, a été reconduite par le premier président de Russie Boris Eltsine. Le choix de l’arbre de Noël national implique une grande responsabilité. Cette fois aussi les experts ont examiné un très grand nombre de sapins dans plusieurs districts de la région de Moscou avant d’arrêter leur choix sur un arbre plus que centenaire des environs de Mojaïsk. Le certificat délivré par les services forestiers de Borodino atteste que le sapin a été élevé dans une forêt écologiquement propre dans des conditions climatiques favorables et était entouré de sollicitude. La parole est au directeur du district forestier Makhatch Chirinov :
    Notre sapin est unique en son genre du point de ses origines. Nous nous sommes occupés de lui pendant une vingtaine d’année en le taillant et en ajoutant du fertilisant.
    Il faudra maintenant plusieurs jours pour décorer cette beauté forestière des milliers de jouets, boules de verres, clochettes d’argent, rubans et guirlandes aux couleurs de la Russie. Dès le 22 décembre le sapin national apparaîtra dans sa plus belle parure des jours de fête.

    Lire aussi:

    Les chercheurs ont établi le lien entre les feux de forêt et le climat
    La danse endiablée de l’ours Férapont laisse les internautes bouche bée (vidéo)
    Les lémur catta, de drôles de petits animaux!
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik