Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    Russie-Turkménistan : construction en commun de deux gazoducs

    Actualités
    URL courte
    0 1 0 0

    La Russie et le Turkménistan ont décidé de mettre ensemble en œuvre des projets de construction du gazoduc dans la région de la mer Caspienne et d’un autre « Est-Ouest ». C’est ce qu’a annoncé mardi le vice-pr de Gazprom Alexandre Medvedev.

    La Russie et le Turkménistan ont décidé de mettre ensemble en œuvre des projets de construction du gazoduc dans la région de la mer Caspienne et d’un autre « Est-Ouest ». C’est ce qu’a annoncé mardi le vice-président de Gazprom Alexandre Medvedev. Les parties ont de même discuté les perspectives de l’exploration et de la production communes d’hydrocarbures dans la zone turkmène du plateau continental de la Caspienne. Mardi à Achkhabad elles ont signé en présence des chefs d’Etats Dimitri Medvedev et Gourbankouly Berdymoukhamedov des suppléments et des modifications pour le contrat à long terme de l’achat du gaz turkmène. Aux termes de ce document le Turkménistan renouvelle ses livraisons du gaz naturel en janvier 2010 au rythme annuel de 30 milliards de mètres cubes. La formule du prix correspondra entièrement aux conditions du marché gazier européen. Selon les propos du président Dimitri Medvedev à l’issue des pourparlers avec son homologue turkmène, les accords signés jettent de bonnes fondations pour la coopération dans la sphère énergétique. Le dirigeant russe a de même noté qu’en dépit de la crise financière globale les échanges commerciaux entre les deux pays ne cessaient d’augmenter. Pour les dix mois de cette année ils se sont chiffrés, les livraisons de gaz exceptées, à environ 900 millions de $.A part de renforcer les liens économiques, le président russe a appelé son homologue turkmène à ne pas oublier la sphère de la culture. Mardi les chefs d’Etats ont inauguré à Achkhabad une école Pouchkine, la seule école secondaire russophone à fonctionner au Turkménistan d’après le programme russe de 11 années. Elle a été construite avec des fonds du consortium Gazprom.

    Lire aussi:

    La population turkmène décimée depuis la prise de Mossoul par Daech
    La Russie et l’Inde pourraient lancer un projet gazier d’envergure
    Gazprom étudie les perspectives de travaux sur le plateau continental libanais
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik