Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    Automobile: trois étrangers postulent à une alliance avec un constructeur russe

    Actualités
    URL courte
    0 2 0 0

    Trois constructeurs étrangers — Hyundai-Kia, GM et Fiat — pourraient se porter candidats à une deuxième alliance de base dans le secteur automobile russe, a annoncé mercredi Alexeï Rakhmanov, directeur du département automobile et machines agricoles au ministère de l'Industrie et du Commerce.

    Trois constructeurs étrangers — Hyundai-Kia, GM et Fiat — pourraient se porter candidats à une deuxième alliance de base dans le secteur automobile russe, a annoncé mercredi Alexeï Rakhmanov, directeur du département automobile et machines agricoles au ministère de l'Industrie et du Commerce. "Nous avons des candidats pour une deuxième alliance mais nous sommes encore en négociations avec eux", a-t-il expliqué. Selon lui, il s'agit de Hyundai-Kia, de GM et de Fiat. Ce sont les candidats "les plus vraisemblables", car tous les autres constructeurs réalisent leurs propres projets de développement ou possèdent déjà des unités de production en Russie, a précisé M.Rakhamnov. Selon lui, "l'idée de créer en Russie un constructeur capable de produire 3 millions de véhicules par an n'est réalisable que dans le cadre d'un marché fermé, avec des taxes à l'importation à hauteur de 80-90%". "Nous avons conclu à la nécessité de promouvoir les partenariats", a expliqué le responsable, ajoutant qu'il "n'existe pas d'autre choix". Lundi, le ministre de l'Industrie Viktor Khristenko, avait annoncé que cette "deuxième alliance" — après celle de Renault/Nissan-AvtoVAZ — serait scellée sur la base d'une grosse entreprise russe et d'un investisseur étranger.

    Lire aussi:

    L’industrie automobile russe lorgne sur l’Afrique
    Les tensions qui pèsent sur l’Iran ne font pas broncher Renault
    GM & S: pour En Marche, «l’Etat n’a pas à intervenir» dans la vie des entreprises
    La croissance de l’industrie automobile française en Russie
    Renault signe en Iran un accord de 660 M EUR
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik