Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    Présidentielle ukrainienne: pas de "candidat de Moscou" (Medvedev)

    Actualités
    URL courte
    Présidentielle ukrainienne 2010 (181)
    0 1 0 0

    Moscou n'a pas désigné un candidat qu'il souhaiterait voir à la tête de l'Etat ukrainien et espère entretenir de bonnes relations avec Kiev quel que soit le choix du peuple ukrainien.

    Moscou n'a pas désigné un candidat qu'il souhaiterait voir à la tête de l'Etat ukrainien et espère entretenir de bonnes relations avec Kiev quel que soit le choix du peuple ukrainien, a déclaré le président russe Dmitri Medvedev dans une interview à la TV russe consacrée au bilan de l'année 2009.

    "La Russie n'a et ne peut avoir de candidats préférés. L'Ukraine est un Etat souverain dont le président est élu par le peuple", a affirmé le leader russe répondant à la question d'un journaliste cherchant à savoir qui la Russie souhaitait voir à la tête de l'Ukraine.

    "La seule chose que je souhaite - et nous accepterons naturellement le choix du peuple ukrainien quel qu'il soit - est de voir le futur président du pays disposé à promouvoir des relations constructives, cordiales, voire fraternelles avec la Russie", a souligné M.Medvedev.

    Selon lui, Moscou souhaite toutefois que "les intérêts de la langue russe ne soient pas lésés, que les contacts bilatéraux stimulant les projets économiques conjoints s'élargissent et que l'Ukraine n'éprouve pas l'envie de +se plonger+ dans un bloc militaire étranger", dans une allusion transparente à l'OTAN.

    La présidentielle en Ukraine est fixée au 17 janvier prochain. 18 candidats sont en lice, dont Viktor Iouchtchenko, la première ministre Ioulia Timochenko, le leader du Parti des régions (principal parti d'opposition) Viktor Ianoukovitch et le président de la Rada suprême (parlement) Vladimir Litvine.

    Les médias européens ont tendance à considérer M.Ianoukovitch comme un candidat pro-russe.

    Lors de la précédente présidentielle, ce dernier avait été ouvertement soutenu par le chef de l'Etat russe d'alors Vladimir Poutine. Le scrutin s'était soldé par l'organisation d'un troisième tour qui déboucha sur l'élection de Viktor Iouchtchenko, rival de M.Ianoukovitch.

    Dossier:
    Présidentielle ukrainienne 2010 (181)

    Lire aussi:

    Timochenko compare le virus Petya à Piotr Porochenko
    Le saviez-vous? Les Grecs antiques parlaient ukrainien (ou pas)
    L’adhésion de l’Ukraine à l’Otan amènera à un durcissement des défis géopolitiques
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik