Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    PLUS CHER QUE LA VIE

    Actualités
    URL courte
    0 2 0 0

    Les habitants de Russie poseront, malgré la crise, des cadeaux sous le Sapin de Noël, écrit le journal « Novye Izvestia ». Ils s’attendent à la montée de prix des services collectifs, etc. Les billets de train, notamment des trains de banlieue, seront plus chers.

    Les habitants de Russie poseront, malgré la crise, des cadeaux sous le Sapin de Noël, écrit le journal « Novye Izvestia ». Ils s’attendent à la montée de prix des services collectifs, etc.
    Les billets de train, notamment des trains de banlieue, seront plus chers. Les prix des billets des transports collectifs seront accrus de près de 20%.
    La Douma d’Etat a adopté le projet de loi majorant les taxes douanières publiques. Par exemple, il sera deux fois plus cher d’enregistrer un mariage ou un divorce, cinq fois plus cher de changer de nom. Les passeports coûteront plus cher eux aussi. Il faudra payer cinq fois plus cher pour le passeport technique d’un véhicule.
    La majoration des taxes se répercutera inévitablement sur les prix des marchandises. Les frais des services collectifs concernent tant les citoyens que les producteurs, les sociétés de commerce et ils seront pris en compte dans les prix des marchandises et services.
    Il est prévu de majorer les allocations. Or, les pensions « masculines » seront plus élevées que les « féminines ». Les allocations sont accordées d’après l’ancienneté et les femmes prennent en moyenne leur retraite plus tôt que les hommes. Un coefficient correctif est maintenant annulé.

    COMMENTAIRE

    L’analyste de la compagnie « Troïka Dialogue » Anton Stroutchenevski attribue la montée des prix à l’inflation.
    Nous assistons aujourd’hui au ralentissement de l’inflation. Le taux annuel d’inflation atteint, compte tenu des facteurs saisonniers, de 5 à 6%. Tout porte à croire qu’un tel taux d’inflation sera maintenu à l’issue de l’année prochaine. Probablement, il sera même un peu inférieur à cet indice. C’est une situation favorable. Un bas taux d’inflation est enregistré pour la première fois en Russie. L’économie de marché porte ses fruits et ce marché prescrit la montée des prix.
    C’était un commentaire de l’analyste de la compagnie « Troïka Dialogue » Anton Stroutchenevski.



    Lire aussi:

    L'inflation russe atteint son minimum pour la période postsoviétique
    Le FMI prévoit une reprise économique en Russie dès cette année
    Le Figaro: la Russie gagne une bataille dans la guerre des sanctions
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik