Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    l'Ukraine a des difficultés sérieuses pour payer à la Russie les livraisons de gaz

    Actualités
    URL courte
    0 3 0 0

    Le président du géant gazier russe Gazprom Alexeï Miller a annoncé vendredi que l'Ukraine avait diminué ses achats de gaz à la Russie depuis la mi-d en raison de difficultés très sérieuses pour payer ses livraisons.

    Le président du géant gazier russe Gazprom Alexeï Miller a annoncé vendredi que l'Ukraine avait diminué ses achats de gaz à la Russie depuis la mi-décembre en raison de difficultés très sérieuses pour payer ses livraisons. L'Ukraine a "des problèmes très sérieux avec le paiement des livraisons de gaz pour décembre, a dit M. Miller dans des déclarations à la chaîne de télévision Vesti reproduites par l'agence RIA-Novosti. Selon Gazprom, l'Ukraine a jusqu'au 11 janvier pour régler sa facture.
    Gazprom juge "très sérieuse la situation concernant le paiement pour les livraisons de décembre", a souligné M. Miller.
    Interrogé par l'AFP, le porte-parole de Gazprom Sergueï Kouprianov a estimé que l'Ukraine, en difficulté financière, aurait du mal à régler sa facture de gaz pour décembre, n'ayant pas obtenu du Fonds monétaire international (FMI) l'octroi d'une nouvelle tranche de crédit d'un montant de 3,8 milliards de dollars. A la question de savoir ce qui se passerait si l'Ukraine ne payait pas d'ici à la date limite du 11 janvier, le porte-parole a averti que Gazprom agirait "conformément au contrat", une formule utilisée auparavant par la compagnie lorsqu'elle coupait ses livraisons de gaz à l'Ukraine.
    "A l'heure actuelle, il n'y a pas de raisons objectives que surgisse une nouvelle crise", a toutefois ajouté M. Kouprianov.

    Un quart du gaz consommé dans l'UE provient de Russie, dont 80% transitent par l'Ukraine.

    Lire aussi:

    La Russie et l’Inde pourraient lancer un projet gazier d’envergure
    Les exportations de gaz russe vers l’Europe augmentent de 12,3%
    Du gaz russe transitant par l’Ukraine redirigé vers l’Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik