Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    L’AMBASSADEUR DU MAROC : COMMENT DEVELOPPER LA COOPERATION AFRO-RUSSE

    Actualités
    URL courte
    0 1 0 0

    Notre observateur Alexei Grigoriev poursuivra son reportage de la séance élargie sur le développement des rapports entre la Russie et les pays africains tenue à la Douma d’Etat, Chambre basse du parlement russe.

    Notre observateur Alexei Grigoriev poursuivra son reportage de la séance élargie sur le développement des rapports entre la Russie et les pays africains tenue à la Douma d’Etat, Chambre basse du parlement russe. La séance a été engagée par le Comité international de la Douma d’Etat avec la participation de pratiquement toutes les missions diplomatiques des pays africains accrédités en Russie. L’aperçu des événements qui se sont produits cette semaine dans les pays maghrebins terminera traditionnellement notre émission.
    L’allocution du vice-ministre russe des Affaires Etrangère Alexandre Saltanov responsable du volet africain de la politique extérieure russe a suscité un vif intérêt des délégués à la séance …
    Vous avez compris sans doute que la Russie attribue ces dernières années une importance de plus en plus grande aux problèmes africains, à la coopération avec les Etats du continent, a indiqué, en particulier, Alexandre Saltanov. Nos liens avec les pays africains sont concrétisés. Nous estimons que les traditions des rapports politiques avec ces pays, des liens d’amitié de longue date devraient déboucher sur la coopération économique. Il faut faire accéder nos contacts économiques avec l’Afrique au niveau des relations politiques et du dialogue. Nous avons réussi ces dernières années à raffermir le fondement juridique de la coopération, à conclure les accords de partenariat avec toute une série de pays du continent. Nous avons su réunir les conditions pour donner une nouvelle impulsion à la coopération entre la Russie et l’Afrique. Le ministère russe des AE charge constamment sur instruction de l’administration les missions diplomatiques en Afrique d’élargir la diplomatie économique. Nous coopérons activement dans ce domaine avec la Chambre de commerce et d’industrie de Russie, avec les associations des businessmen russes. Les résultats Nous avons enregistré certains acquis mais force est de reconnaître qu’ils sont modestes. Bien que le chiffre d’affaires du commerce entre la Russie et l’Afrique se soit accru, malgré l’effet nuisible de la crise financière et économique mondiale, de près de 20%, le potentiel de notre partenariat économique est considérablement supérieur et il faudra le mettre à profit. Une certaine inertie de la communauté russe du business dans l’évaluation des potentialités du continent africain nuit au développement du partenariat. Les hommes d’affaires russes liés d’une façon ou d’une autre à l’Afrique devraient la surmonter.
    Alexandre Saltanov a rappelé aux délégués à la séance que la Russie participait efficacement sous l’égide de l’ONU à l’accroissement du potentiel militaire des forces de paix des pays africains dans la lutte contre le terrorisme, le règlement des conflits armés et des crises politiques sur le continent

    L’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Royaume du Maroc dans la Fédération de Russie Abdelkader Lecheheb a exposé à la réunion des parlementaires russes et des diplomates africains sa conception de perspectives d’extension de la coopération économique entre la Russie et l’Afrique …



    Lire aussi:

    Macron digne héritier de la Françafrique
    «Les Africains ont un devoir impératif de faire face à leur avenir»
    Coopération Russie-Afrique dans le domaine de la défense: le point sur la situation
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik