Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    En 2009 la Russie a su tenir tous ses engagements sociaux

    Actualités
    URL courte
    0 1 0 0

    Au cours de l’année qui s’en va la Russie a pu honorer tous ses engagements sociaux, en dépit de la crise financière mondiale et son influence sur l’économie nationale.

    Au cours de l’année qui s’en va la Russie a pu honorer tous ses engagements sociaux, en dépit de la crise financière mondiale et son influence sur l’économie nationale. C’est ce qu’a estimé le président de Russie Dimitri Medvedev, en prenant la parole mercredi à la dernière réunion du gouvernement cette année. « Le grand acquis est la paix sociale, le calme, la stabilité, que les gens ressentent ces années-ci et qui est notre principale réalisation commune », a dit M. Medvedev. Dans son intervention à cette réunion le Premier ministre Vladimir Poutine a accordé beaucoup d’attention aux tâches sociales de l’année prochaine. Il a noté qu’à la suite de la réforme du système des pensions il ne restera en Russie de retraités à avoir des revenus en dessous du minimum vital. En 2009 les allocations vieillesse ont augmenté de 24 %, et en 2010 elles seront majorées d’encore 46 %. De plus, l’année prochaine on aura, selon lui, à étudier à fond les plans de modernisation du système d’assurance médicale obligatoire. Le chef du gouvernement a annoncé que l’espérance de vie moyenne en Russie atteindrait 69 ans. En ces cinq ans elle a augmenté de 4 ans. « Les investissements dans l’homme apportent des résultats visibles : le taux de la natalité est à sa cinquième année de croissance, celui de la mortalité baisse depuis quatre ans », a-t-il constaté, en ajoutant que « pour la première fois depuis 1995 en Russie sera enregistré un accroissement net de la population ».

    Lire aussi:

    Pas d’allocations sociales pour presque 600.000 habitants du Donbass
    Medvedev: les USA ont lancé une guerre commerciale contre la Russie
    Poutine: la croissance des investissements dépasse celle du PIB
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik