Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    LE FMI A DONNÉ LA POSSIBILITÉ À L'UKRAINE DE PAYER À TEMPS POUR LE GAZ

    Actualités
    URL courte
    0 110

    Le Fonds Monétaire International a accepté d'aider l'Ukraine à accumuler des ressources financières qui seront nécessaires à celle-ci pour payer le gaz russe déjà au début de janvier 2010.
    C'est un accord très important à la veille de l'hiver — la période des désaccords traditionnels entre l'Ukraine et la Russie sur les questions énergétiques, dont souffraient en premier lieu les consommateurs européens du gaz russe. Après la dernière crise gazière en janvier 2009, toute l'année, la Russie appelait la communauté internationale à aider l'Ukraine à obtenir des crédits, y compris ceux du FMI, pour les règlements de la dette gazière à la Russie dans les délais fixés. Dans la déclaration du FMI, il est dit que l'Ukraine ne recevra pas les nouvelles tranches de crédits, mais elle pourra utiliser une partie de ses réserves d’or et de devises, 2 milliards de dollars, pour la réalisation des paiements, y compris pour le gaz.
    Pour qu'il n'y ait pas de répétition des conflits gaziers dont souffraient les pays de l’Union Européenne, l'Ukraine doit accomplir strictement ses accords énergétiques avec la Russie. La communauté mondiale l’a poussée à cela une nouvelle fois, non sans une pression du côté russe. En novembre, Moscou et Bruxelles ont signé le mémorandum sur la prévention précoce des situations d’urgence dans la sphère énergétique. Dans le document, on prescrit les opérations conjointes de la Russie et de l'Union Européenne en cas des arrêts des livraisons du gaz en Europe via l'Ukraine. On a colmaté ainsi les trous juridiques, permettant au pays-transiteur de bloquer ou de réduire les livraisons du gaz aux consommateurs européens, ainsi que de ne pas payer à temps pour celui-ci à l'exportateur – la corporation russe "Gazprom".
    Après la guerre gazière de janvier 2009, Kiev lui-même cherchait les nouvelles sources financières, y compris dans les cabinets de l'Union Européenne. Les recherches apportaient un succès variable, et alors l'Ukraine s'est adressée au FMI. Ici l'opinion de l'économiste connu russe, directeur de l'Institut des Experts Evgeny Jasine.
    Ce que nous avions au début de cette année, ne peut pas se répéter, parce que ce serait une très grande perte de l'image — pour l'Ukraine, et pour la Russie. C'est pourquoi, la Russie prévenait d'avance qu'il fallait résoudre le problème, chercher de l'argent. Alors, l'Ukraine a eu des négociations avec le FMI, et elle a obtenu l’accord d’utiliser ses propres réserves à ces fins, le règlement du pétrole et du gaz. Cela signifie que de telles complications qui se répètent depuis trois ans dans les relations entre la Russie et l'Ukraine ne se répéteront pas.Eh bien, on peut, au moins, l’espérer.
    L’Ukraine a la possibilité d'utiliser les réserves d’or et de devises est une assez bonne chance de démontrer sa solvabilité, et donc, rétablier les bonnes relations avec la Russie, ainsi qu’avec l’Union Européenne.





    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik