Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    "C'est arrivé demain": 2010 vu par un journal soviétique de 1959

    Actualités
    URL courte
    0 0 0 0

    Il y a un demi-siècle, à la veille de 1960, les Soviétiques ont eu une rare occasion de lire un journal "venu" d'un avenir lointain: sur deux pages d'un grand quotidien, les journalistes ont présenté le monde en 2010, tel qu'ils le voyaient.

    Il y a un demi-siècle, à la veille de 1960, les Soviétiques ont eu une rare occasion de lire un journal "venu" d'un avenir lointain: sur deux pages d'un grand quotidien, les journalistes ont présenté le monde en 2010, tel qu'ils le voyaient.

    Nous qui percevons l'année 2010 comme une réalité, nous voyons ce qui, parmi les promesses, s'est matérialisé et ce qui est resté à l'état de vœux pieux.
     
    Le début de la deuxième décennie du 21e siècle est présenté ainsi: le communisme implanté pour toujours sur Terre, une époque de bonheur sans compromis. Ni gouvernement formel ni argent, seul un système d'échanges naturels. La guerre froide est oubliée depuis longtemps, la vie n'est plus assombrie par aucun problème social ou économique. La criminalité est éradiquée. Le travail manuel et ingrat est entièrement confié aux machines. Affranchis de leurs problèmes sur Terre, les hommes, en 2010, développent les technologies et domestiquent l'Espace.

    Mais des lacunes bizarres apparaissent sur ce fond utopique. Ainsi, l'avenir "version URSS 1959" ne fait aucune allusion aux relations internationales: évidemment, la guerre froide s'est terminée par une victoire soviétique mais on ignore ce qu'il est advenu des ennemis de Moscou. Qui plus est, on perd la trace des peuples frères qui habitaient jadis les républiques de l'URSS! Dans ce journal "venu" du futur, les noms sont dans leur grande majorité d'origine russe.

    Toutes les autres sphères, de la vie quotidienne à la recherche-technologie, sont reflétées dans les articles traitant d'événements inventés. On peut comparer cet avenir en noir et blanc, "sur le papier", avec le présent tangible et haut en couleurs, dans l'optique d'événements réels.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik