Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    Des leçons de la culture religieuse à l'école

    Actualités
    URL courte
    0 1 0 0

    Les trois religions traditionnelles de Russie estiment que l'introduction à l'école des leçons de la culture religieuse et l'institution des ministres du culte religieux dans l'armée étaient les plus importants résultats positifs de l'année 2009. La réalisation des deux projets a commencé à titre d'expérience dans plusieurs régions de Russie avec l'assistance de l'Etat. Il est significatif que les musulmans et les juifs ont insisté, au cours de la conférence de presse, sur la portée de ces deux projets, exprimant leurs remerciements aux chrétiens orthodoxes pour avoir patronné ces projets. Les musulmans ont également apprécié la bonne organisation du pèlerinage dont les musulmans étaient fort satisfaits. Le président de la Fédération des communautés juives de Russie, Alexandre Boroda a insisté sur l'importance de l'enseignement à l'école les bases de la culture religieuses et de l'étique laïque, ainsi que sur le développement dans l'armée de l'institut des aumäniers. La tendance suivie par la tolérance est positive en Russie, a-t-il jugé. Il n'y a pas eu en Russie d'aggravation des cas d'antisémitisme, à la différence de l'Europe occidentale oé il y a eu une flambée d'antisémitisme. " Les musulmans et les juifs ont en même temps exprimé leur préoccupation face aux " cas révoltants " d'assassinat de prêtres orthodoxes et d'imams musulmans en 2009. Le président du département pour la collaboration entre l'Eglise et la société laïque l'archiprêtre Vsevolod Tchapline s'est félicité du début de la réorganisation des activités des paroisses, mise en branle par le patriarche de Moscou et de toutes les Russies Cyrille. Elle doit favoriser l'influence positive de l'Eglise orthodoxe russe sur la société russe.

    Lire aussi:

    L’islam deviendra la religion la plus répandue dans le monde en 2070
    En Allemagne, l'antisémitisme croissant chez les musulmans inquiète les Juifs
    L’ambassadeur d’Ukraine convoqué au Vatican: Kiev dément
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik