Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    La relève de la garde dans les principales organisations internationales

    Actualités
    URL courte
    0 1 0 0

    Le début de l’année 2010 se caractérise par le changement de dirigeants des principales organisations internationales. On espère que le style et le caractère de leur activité y gagneront.
    Une des structures concernées par ces changements, c’est la CEI, la communauté d’états indépendants. Elle regroupe la plupart des pays apparus dans l’espace postsoviétique. Dès le 1 janvier, c’est la Russie qui y assurera la présidence. Elle a préparé et présenté la conception de sa présidence lors du sommet de la CEI à Chisinau en automne dernier. Les problèmes du développement de la science et des innovations y sont au centre d’intérêt. La célébration du 65e anniversaire de la Victoire dans la Seconde Guerre Mondiale sera prioritaire dans le domaine humanitaire. En CEI, l’année 2010 est proclamée celle des anciens combattants, à qui l’humanité doit sa libération du fascisme. Il est prévu que le sommet de la CEI aura lieu à Moscou en 2010.
    Dans l’Union Européenne, il y a aussi des changements. Conformément au Traité de Lisbonne, entré en vigueur, le premier président de l’UE, l’ex-Premier ministre belge Herman Van Rompuy, entre en fonction. Il présidera les sommets de l’UE et les rencontres bilatérales au sommet. Pour ce qui est de la présidence dans l’UE, elle passe au cours du premier semestre à l’Espagne. Des représentants de ce pays ont déjà exprimé leurs espoirs d’une coopération fructueuse avec les dirigeants de l’UE. Les Espagnols ont déjà mis des accents. Selon le président du gouvernement Jose Luis Rodriguez Zapatero, l’UE devrait développer des relations plus stables et intenses avec la Russie. Ces intentions ont reçu un accueil positif de la part du chef de la diplomatie russe Sergei Lavrov :
    Nous attendons une amélioration ultérieure de la qualité de nos relations avec l’UE. Nous allons travailler sur l’achèvement du Traité de partenariat stratégique. Il y a des chances de réussir à le faire.
    Le Kazakhstan s’est mis à la tête de l’Organisation pour la sécurité et la Coopération en Europe (l’OSCE). Il a déjà proposé de tenir le sommet de l’organisation en 2010 à Astana.
    Dans deux organisations internationales non formelles, mais très influentes, il a aussi des changements. Le Canada dirigera le G8, et la Corée du Sud, le G20 financier. En 2009, il y a eu un rapprochement de l’ordre du jour des deux organisations, et ils ont travaillé dans le même format. Il parait que cette tendance se poursuivra en 2010.

    Lire aussi:

    La «désinformation russe» n'est plus à l'ordre du jour pour l'UE?
    Bilan du premier tour de la présidentielle française
    L’UE choisit-elle les bons partenaires pour en finir avec le terrorisme?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik