Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    LA RUSSIE ET LA FRANCE PENDANT L'ANNÉE DU RAPPROCHEMENT DES CULTURES

    Actualités
    URL courte
    0 1 0 0

    Aujourd'hui, le 1 janvier, en félicitant les auditeurs de «la Voix de la Russie» à l’occasion de la Nouvelle année 2010, nous voulons rappeler que selon la décision de l'ONU, elle est annoncée l'Année Internationale du rapprochement des cultures. Et nous espérons que les deux pays — la Russie et la France, les premiers à inaugurer les échanges, donneront un exemple d'un tel rapprochement.
    En trois siècles des relations diplomatiques entre la Russie et la France, les échanges culturels bilatéraux ont accumulé une histoire extrêmement riche, sur laquelle sont fondées les sympathies mutuelles des Français et des Russes aujourd'hui, trouve l'ambassadeur de Russie en France Alexandre Orlov.
    Partout, où que j’aille en France – je rencontre un grand intérêt positif pour la Russie. La France veut développer à de différents niveaux des liens amicaux avec notre pays. Pendant les relations de plusieurs années et même de plusieurs siècles entre nos pays, il y avait beaucoup d'événements intéressants pour les deux parties, mais je dois dire qu’il n’y avait pas encore d'une telle initiative, comme l'Année de Russie et de France. C'est un événement sans précédent, — a souligné Alexandre Orlov et a cité ce fait : — J’ai rencontré le président du groupe de l'amitié franco-russe du sénat français Patrice Gélard, qui connaît parfaitement et qui aime beaucoup notre pays. Donc, voici ce qu’il m'a dit : «Nous aurons une Année de Russie en France, et je veux faire à notre président Sarkozy une proposition révolutionnaire – supprimer pour les trois mois d'été en 2010 le régime de visas pour la Russie». Je dis — parfaitement, Patrice, nous verrons ce que cela donnera.
    Alexandre Orlov n'a pas laissé inaperçu une autre question difficile, mais, à son avis, non insoluble, dans les contacts culturels russo-français.
    Il s'agit de réduction de l'enseignement de la langue russe en France, avec quoi nous ne pouvons absolument pas être d’accord, – dit l'ambassadeur de Russie en France, cela ne correspond pas tout simplement à la politique de deux États. Nicolas Sarkozy a proclamé en personne l’objectif de «la création de l'espace économique et humain commun entre la Russie et l'Union Européenne». Mais si nous voulons créer un tel espace, la première chose qui doit être faite, c’est l’apprentissage de la langue de l'autre. Pour ma part, je pose cette question devant les chefs de divers niveaux, et finalement, il y a déjà un accord sur l'ouverture dans deux ans à venir des sections de l'étude de la langue russe dans quatre lycées — à Paris, Nice, Strasbourg et Lyon. Certes, cela ne peut pas satisfaire l'intérêt de tous les Français pour la langue russe. Mais je sais qu'un tel intérêt existe, au moins d’après le nombre de ceux qui fréquentent les cours de la langue russe dans le centre culturel russe.
    Le programme de l'Année de France et de Russie comprend 350 manifestations culturelles. Son ouverture officielle a lieu fin janvier : le célèbre orchestre du théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg sera le participant principal à la cérémonie solennelle dans la salle parisienne « Pleyel ». Un concert de gala des étoiles du ballet russe et français devra clore dans un an cet événement à Moscou.

    Lire aussi:

    Mort pour la France: un soldat inconnu russe inhumé dans la Marne
    Retour vers le passé: des objets de soldats de la guerre 14-18 refont surface
    Poutine et Macron donnent une conférence de presse à Versailles
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik