Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    Les États-Unis et la Grande Bretagne ont fermé leurs ambassades au Yémen

    Actualités
    URL courte
    0 3 0 0

    Les États-Unis et la Grande Bretagne ont fermé leurs ambassades à Sana, capitale du Yémen, en rapport avec les menaces des combattants d’Ak Qaïda. Comme l’a déclaré dimanche l’assistant du président Obama pour les questions de sécurité intérieure et de lutte contre le terrorisme John Brennan, les services spéciaux des États-Unis se sont trouvés en possession des informations sur l’intention de cette organisation terroriste de commettre un attentat à Sana. Les menaces lancées par Al Qaïda surviennent après que Washington et Londres aient décidé d’aider les autorités yéménites à combattre Al Qaïda. Les analystes estiment que cette initiative est directement liée à la tentative de faire exploser l’avion américain qui effectuait le 25 décembre le vol Amsterdam – Detroit. Les enquêteurs ont pu prouver qu’Oumar Farouk Abdulmutallab qui a tenté de mettre en marche un engin explosif, avait été entraîné dans un camp d’Al Qaïda au Yémen. Les autorités yéménites ont déjà déclaré avoir renforcé le dispositif de protection des ambassades étrangères, des administrations et des sites stratégiques à Sana. Le Yémen avait également sollicité l’aide de la communauté internationale dans la lutte contre le terrorisme. Selon le ministre yéménite des Affaires étrangères Abou Bakr Abdallah al-Kourbi, « le danger terroriste peut s’accentuer rapidement en l’absence de coopération ». Le Yémen qui est la patrie d’origine de la famille de Ben Laden est depuis longtemps devenu un sanctuaire des terroristes d’Al Qaïda en raison de la faiblesse du pouvoir central et d’une multitude de sites difficilement accessibles. Les attentats et les actes de sabotage sont devenus monnaie courante depuis ces dernières années. En octobre 2000 les extrémistes ont fait exploser sur le port d’Aden la frégate américaine « Cole » en tuant 17 marins et en blessant 39.

    Lire aussi:

    Une frappe de drone US tue 5 terroristes d’Al-Qaïda et 3 civils au Yémen
    Les USA transfèrent au Yémen des combattants depuis l’Irak et la Syrie
    Expert de l’Onu: deux aspects distinguent Daech d’Al-Qaïda
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik