Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    Famine des années 1930 en Ukraine: Staline reconnu coupable

    Actualités
    URL courte
    0 01

    Joseph Staline et plusieurs autres dirigeants soviétiques ont été reconnus coupables du "génocide du peuple ukrainien en 1932-1933" par la Cour d'appel de Kiev, a annoncé le Service de sécurité d'Ukraine qui avait porté l'affaire au Parquet général du pays.

    Joseph Staline et plusieurs autres dirigeants soviétiques ont été reconnus coupables du "génocide du peuple ukrainien en 1932-1933" par la Cour d'appel de Kiev, a annoncé mercredi le Service de sécurité d'Ukraine qui avait porté l'affaire au Parquet général du pays.

    "Le 13 janvier, la Cour d'appel a examiné l'affaire pénale sur le Holodomor (génocide) en Ukraine en 1932-1933)", elle "a confirmé les conclusions faites par les juges d'instruction du Service de sécurité d'Ukraine selon lesquelles les dirigeants du régime totalitaire bolchevique avaient organisé le génocide du peuple ukrainien en 1932-1933 ", lit-on dans un communiqué du service.

    Les autres dirigeants soviétiques reconnus coupables sont les collaborateurs de Staline Viatcheslav Molotov, Lazare Kaganovitch et Pavel Postychev, ainsi que Stanislav Kossior, premier Secrétaire du Parti communiste d'Ukraine, Vlas Tchoubar, chef du gouvernement ukrainien, et Mendel Khataïevich, secrétaire du Comité central du Parti communiste d'Ukraine. La Cour d'appel de Kiev a classé l'affaire "suite à la mort des accusés".

    Le nom d'Holodomor signifie littéralement "extermination par la faim", appellation donnée en Ukraine à la Grande famine des années 1930 qui a touché les grandes régions agricoles de l'URSS: l'Ukraine, la Russie centrale, la Basse et la Moyenne Volga, la Sibérie occidentale, l'Oural du Sud, le Kazakhstan, le Caucase du Nord.

    Selon différentes informations, la famine a fait entre 7 et 8 millions de morts dont entre 3 et 3,5 millions en Ukraine, 2 millions au Kazakhstan et entre 2 et 2,5 millions dans la république soviétique de Russie. Le Conseil de sécurité d'Ukraine estime qu'il s'agit de 3,941 millions de morts.

    Kiev considère que la famine était organisée pour exterminer précisément le peuple ukrainien et tente d'en persuader la communauté internationale. Moscou est hostile à cette position.

    Lire aussi:

    Accusations de Porochenko contre Moscou sur la famine de 1932: une «logique jésuite»
    Les USA invitent l’Ukraine à ne pas essayer de renouer avec l’arme nucléaire
    «Personnellement, je ne vois pas en rose l’avenir de l’Ukraine»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik