Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    Lituanie: mésentente entre la présidente et le chef de la diplomatie (premier ministre)

    Actualités
    URL courte
    0 0 0

    Le premier ministre lituanien Andrius Kubilius a exprimé sa préoccupation face à un certain manque d'entente entre la présidente du pays Dalia Grybauskaite et son ministre des Affaires étrangères Vygaudas Usackas.

    Le premier ministre lituanien Andrius Kubilius a exprimé jeudi sa préoccupation face à un certain manque d'entente entre la présidente du pays Dalia Grybauskaite et son ministre des Affaires étrangères Vygaudas Usackas.

    "Je le vois, et cela m'inquiète. Nous en parlerons prochainement avec la présidente ", a déclaré M.Kubilius  dans une interview à la radio Ziniu radijas, en ajoutant cependant qu'il ne s'agissait évidemment pas de divergences profondes sur la politique extérieure.

    Mme Grybauskaite a indiqué plus d'une fois depuis ces derniers temps que M.Usackas ne l'entendait pas toujours. L'interprétation par le ministre des conclusions de la commission  parlementaire chargée d'enquêter sur l'éventuelle existence d'une prison secrète de la CIA sur le territoire lituanien a particulièrement irrité la présidente.

    Après la publication des résultats de l'enquête, le chef de la diplomatie a déclaré que le principal était que le fait du séjour d'individus soupçonnés de terrorisme sur le territoire de la Lituanie n'avait pas été établi.

    Cependant, la commission d'enquête parlementaire chargée du dossier a reconnu que deux prisons secrètes de la CIA avaient pu exister sur le territoire du pays.

    Selon la commission, des locaux ont existé, les frontières lituaniennes ont pu être franchies et des avions ont atterri dans le pays, mais les services lituaniens ne pouvaient procéder aux contrôles habituels, et donc ce qui était transporté n'est pas connu.

    La chaîne de télévision américaine ABC avait affirmé en août dernier, citant d'anciens responsables des services secrets américains et des relevés de vols entre l'Afghanistan et la Lituanie, que cette ex-république soviétique, membre de l'Otan depuis 2004, avait accueilli une prison secrète de la CIA pour des personnes soupçonnées d'appartenir à l'organisation terroriste Al-Qaïda.

    Lire aussi:

    Les USA renforceront leur présence militaire en Lituanie
    Mais non, ces avions militaires russes n'envahissaient pas la Lituanie!
    Mur lituanien à la frontière russe: Lavrov accuse Vilnius de russophobie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik