Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    Les élections ukrainiennes

    Actualités
    URL courte
    0 0 0 0

    A la veille du second tour des présidentielles en Ukraine, à Kiev, il y a un dégel. Il est arrivé lorsque le candidat du parti socialiste Alexandre Moroz (le gel) s’est désisté. L’intrigue est plus forte en ce moment qu’il y a trois semaines.

    A la veille du second tour des présidentielles en Ukraine, à Kiev, il y a un dégel. Il est arrivé lorsque le candidat du parti socialiste Alexandre Moroz (le gel) s’est désisté. L’intrigue est plus forte en ce moment qu’il y a trois semaines. Au premier tour, personne ne doutait que deux candadats sur 18, le leader du Parti des Régions Victor Yanoukjovitch et la Première ministre ukrainienne Ioulia Timochenko gagneraient le plus grand nombre de voix. C’était bien le cas. Un décalage de 10% donne à Yanoukovitch qui a 35,52% de voix, une chance réelle de gagner.

    Lire aussi:

    Le Pen, en tête dans sa circonscription avec 45% des voix, déplore l’abstention élevée
    Kiev pointe du doigt celle qui a planifié l'effondrement de l'Ukraine
    Timochenko donne la date d'une éventuelle désintégration de l'Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik