Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    POSSIBILITES LIMITEES

    Actualités
    URL courte
    0 0 0 0

    L’année passée, vu la situation difficile sur le marché du travail, pour la première fois depuis 1995, le décalage entre les revenus de la population la plus riche et la plus défavorisée a diminué.

    L’année passée, vu la situation difficile sur le marché du travail, pour la première fois depuis 1995, le décalage entre les revenus de la population la plus riche et la plus défavorisée a diminué. Selon les données du journal « le Commerçant », le ministère de l’Economie l’explique par les actions du gouvernement dans la lutte contre le chômage. Les salaires réels ont diminué l’année passée de presque 2,5% par rapport à 2008, et les rythmes des hausses des salaires ont baissé trois fois. Sur fond des licenciements et de la hausse du chômage, on ne peut pas s’attendre à la croissance des revenus cette année non plus. Pour le moment, le gouvenement n’a que des prévisions négatives sur le taux du chômage. En même temps, les fonctionnaires communiquent de bons résultats des programmes visant une stabilisation de la situation sur le marché du travail dans les régions. Presqu’un demi-million de Russes, selon les demandes des employeurs, risquent un licenciement, un million et demie ne travaillent pas, ils ont des congés non remunérés ou bien travaillent à temps partiel, note le journal « Le Commerçant ».

    Le ministère de l’Intérieur a annoncé avoir mis fin à la pratique de vente ou de l’octroi des plaques d’immatriculation qui donnent aux conducteurs des voitures des avantages sur les routes. Le journal « RBK Daily » écrit que les certificats d’enregistrement, les plaques d’immatriculation et les documents techniques pour les voitures sont délivrés conformément à l’ordre de reception des demandes, et leurs séries suivent un ordre alphabétique. D’autres voies de les recevoir ou des rémunérations pour un « joli numéro » seront considérés comme une infraction et entraineront des poursuites. Selon le journal « RBK Daily », il est recommandé aux citoyens d’adresser leurs plaintes aux organismes de contrôle au sujet des infractions concernant l’octroi des plaques d’immatriculation pour les voitures

    Le ministère de la Justice a refusé de considérer comme humaines et caritatives les mesures prises par le gouvernement et la société civile pour la réhabilitation sociale des gens qui ont quitté la prison. Selon le journal « Rossiiskaia Gazeta », le ministère estime qu’il s’agit, avant tout, d’une autodéfense élémentaire de la part de la société par rapport aux gens qui ne « sont pas du tout devenus meilleurs, plutôt pires ». Chaque année, près de 300000 personnes quittent les prisons et les pénitentiers. Plusieurs d’entre eux ont perdu des liens sociaux – ils n’ont pas de logement permanent et de source de revenus. L’Etat doit faire de sorte que ces anciens détenus, la plupart d’entre eux, reprennent leur position normale dans la société, souligne le journal « Rossiiskaia Gazeta ».

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik