Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    L’ARGENT APPORTE DE L’ARGENT

    Actualités
    URL courte
    0 210

    Le capital mondial cherche désespérément un havre de quiétude et des

    Le capital mondial cherche désespérément un havre de quiétude et des endroits de croissance future, écrit le journal « Vremia Novostei ». Au forum « Russie-2010 », organisé par la Compagnie d’investissement « Troika-Dialogue », le vice-Premier ministre, le ministre des Finances Alexei Koudrine a proposé la Russie comme un lieu prometteur pour les investissements. Il a parlé des dernières mesures des autorités russes pour augmenter l’intérêt du pays pour les investisseurs éventuels.
    Le forum annuel traditionnel a vite apparu comme une suite du Davos. Il parait que ceux qui n’ont pas pu intervenir à ce forum en Suisse ou n’ont pas tout dit ont profité de l’occasion cette fois. Maintenant, les investisseurs ont perdu la confiance pour les instruments et les instituts les plus fiables. L’or en forme de monnaies est considéré comme l’investissement le plus sûr. Récemment, il semble que cet instrument était celui du dernier, même d’avant-dernier siècle.

    On a rappelé aux membres du forum que la Russie avait obtenu des résultats impressionnants avant la crise, pour ce qui est d’attirer des investissements étrangers. Les investissements directs ont atteint 70 milliards de dollars. D’après cet indice exprimé en pourcentage par rapport au PIB, la Russie se situe au même niveau que la Chine. Les spécialistes en matière des finances comptent que la Russie pourra rétablir ces indices dans deux-trois ans.

    COMMENTAIRE

    Selon le directeur scientifique de l’institut de la stratégie nationale Nikita Kritchevski, ce qui importe maintenant, ce n’est pas le volume des investissements, mais leur qualité. Il dit :
    Ce n’est pas un secret que pendant les années précédentes, les trois quarts des investissements étrangers, surtout pour le secteur réel de l’économie, venaient des off-shores. Qu’est-ce que cela veut dire, les offèshores ? C’est l’argent qui a été retiré de l’activité économique en Russie et qui y revient par tranches maintenant. Si les autorités russes cherchent à rétablir le volume global des investissements étrangers sans changer leur qualité et structure, alors, cette tâche ne peut pas être prioritaire. Selon elles, il faut que l’argent provienne des sources enregistrées. Alors, nous aurons des investissements d’une autre qualité, qui amèneront des technologies, des innovations et d’autres acquis de l’économie mondiale

    Lire aussi:

    Poutine: la croissance des investissements dépasse celle du PIB
    Climat des affaires en Russie: il y a de quoi être optimiste
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik