Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    Kirghizstan: Moscou débloque une aide de 150 millions de dollars

    Actualités
    URL courte
    Situation au Kirghizstan (253)
    0 0 0

    La Russie octroie 150 millions de dollars au Kirghizstan à titre d'aide, l'accord ayant été atteint lors de la visite à Moscou d'une délégation du gouvernement provisoire kirghiz, a déclaré Almazbek Atambaïev, chef adjoint du nouveau cabinet des ministres.

    La Russie octroie 150 millions de dollars au Kirghizstan à titre d'aide, l'accord ayant été atteint lors de la visite à Moscou d'une délégation du gouvernement provisoire kirghiz, a déclaré Almazbek Atambaïev, chef adjoint du nouveau cabinet des ministres.

    "Lors des négociations à Moscou j'ai rappelé que la Russie avait débloqué 150 millions de dollars pour le Kirghizstan l'année passée, à une époque de calme absolu. J'ai indiqué qu'aujourd'hui sur fond d'une situation grave, le montant de l'aide financière devait être plus élevé", a raconté M. Atambaïev.

    "Lors des négociations, nos problèmes ont été envisagés avec une grande compréhension. On nous a assuré du fait que le Kirghizstan était une république sœur pour la Russie et que les problèmes du Kirghizstan étaient les problèmes de la Russie", a-t-il poursuivi.

    Selon lui, les questions de la double nationalité et de la poursuite des projets russes d'investissement au Kirghizstan ont été au menu des négociations.

    "Après-demain une délégation du gouvernement provisoire conduite par le vice-premier ministre Temir Sariev se rendra à Moscou pour des négociations", a indiqué A. Atambaïev.

    L'opposition a formé un gouvernement provisoire suite aux troubles qui ont débuté au Kirghizstan le 6 avril.

    Dossier:
    Situation au Kirghizstan (253)

    Lire aussi:

    Président kirghiz: l’opération US en Afghanistan encourage le trafic de drogue
    En attendant un chirurgien, il compresse avec ses mains une plaie ouverte durant 8 h
    Erdogan veut mettre fin à l'hégémonie du dollar dans le monde
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik