Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    Le Kirghizstan au bord de la guerre civile (Medvedev)

    Actualités
    URL courte
    Situation au Kirghizstan (253)
    0 0 0

    Le risque est réel de voir le Kirghizstan se scinder entre le nord et le sud, où est réfugié le président déchu, le pays se trouvant au seuil d'une guerre civile.

    Le risque est réel de voir le Kirghizstan se scinder entre le nord et le sud, où est réfugié le président déchu, le pays se trouvant au seuil d'une guerre civile, a déclaré mercredi le président russe Dmitri Medvedev intervenant à la Brookings Institution de Washington.

    "Le risque de voir le Kirghizstan se scinder en deux parties, le Nord et le Sud, existe réellement (...). Le Kirghizstan se trouve actuellement au seuil d'une guerre civile. Ainsi, toutes les forces existantes dans ce pays doivent prendre conscience de leur responsabilité devant la nation, le peuple et les destinées de l'Etat kirghizes", a indiqué le président.

    Selon le chef de l'Etat russe, si le pire des pronostics se réalise, le Kirghizstan sera envahi par des extrémistes de tout acabit qui le transformeront en un deuxième Afghanistan.

    Des troubles ont éclaté au Kirghizstan le 6 avril faisant 82 morts et près de 1.500 blessés. Venu au pouvoir en 2005 après un coup d'Etat appelé "la révolution des tulipes", le président Kourmanbek Bakiev est réfugié dans son fief de Djalal-Abad (sud).

    Le gouvernement provisoire de Bichkek (nord) a formulé un ultimatum à M. Bakiev, dont l'immunité a été levée, afin que se dernier se présente devant les autorités.

    Dossier:
    Situation au Kirghizstan (253)

    Lire aussi:

    Erdogan veut mettre fin à l'hégémonie du dollar dans le monde
    En attendant un chirurgien, il compresse avec ses mains une plaie ouverte durant 8 h
    Poutine explique pourquoi la Russie dispose d'une base au Kirghizistan
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik