Ecoutez Radio Sputnik
    Les relations russo-ukrainiennes : les alliances sont nécessaires

    Les relations russo-ukrainiennes : les alliances sont nécessaires

    Actualités
    URL courte
    0 0 0

    La veille de sa visite officielle à Kiev qui se déroule le 17-18 mai, le président russe Dmitri Medvedev a donné une interview détaillée aux journalistes ukrainiens. Le chef d'Etat a abordé des questions actuelles concernant les relations entre les deux Etats  qui s'améliorent après le changement du pouvoir en Ukraine.

    Dmitri Medvedev a souligné que l'amélioration des relations entre la Russie et l'Ukraine et la signature récente du traité entre les deux parties, sont bien perçues par les Russes. Il s'agit du prolongement de l'accord sur la présence de la base de la flotte Russe à Sébastopol, et sur le passage à l'ordre particulier de l'établissement des prix  pour des consommateurs ukrainiens du gaz russe. Moscou et Kiev vont résoudre ensemble des problèmes interrégionaux et internationaux. En répondant à la question des journalistes sur l'union du « Gazprom » russe et du « Naftogaz » ukrainien, Medvedev a souligné qu'il n'excluait pas une alliance de la Russie et de l'Ukraine dans le domaine gazier. Pourtant, ce problème doit être soigneusement analysé, a souligné le président.

    Toutes les unions ne peuvent se baser que sur le pragmatisme. Pourtant les alliances sont non seulement possibles mais aussi nécessaires. Je ne vais pas analyser comment unir « Gazprom » avec « Naftogaz », parce que premièrement, on n'a pas organisé des négociations à ce sujet, deuxièmement, cela exige des calculs correctes. « Gazprom » coûte environ 200 milliards de dollars, « Naftogaz » un peu moins. Si l'on parle des projets communs où l'on pourrait réunir des actifs gaziers et le transport du gaz, c'est vraiment possible, en plus, sur une base mutuellement avantageuse en tenant compte des souhaits des pays. Ce sujet demande une analyse scrupuleuse.

    En parlant du prolongement du traité  sur la présence de la flotte russe à Sébastopol, le président a parlé de la désintégration du pacte de Varsovie, ayant souligné que les changements géopolitiques qui l'ont suivi ont entraîné les conséquences négatives pour l'Europe. A cause de cela la présence de la marine russe en Crimée est, avant tout, est la garantie de la sécurité européenne, a souligné Dmitri Medvedev.

    La présence de notre base maritime militaire est la garantie de ce que personne ne voudra rien redistribuer dans le domaine de la sécurité européenne. Je parle de toute l'Europe. A cause de cela la réaction de l'Europe et de l'OTAN sur le prolongement du traité sur la présence de notre marine à Sébastopol était calme.

    La visite officielle de Dmitri Medvedev à Kiev est la première depuis longtemps et le président en place ses espérances du point de vue du développement de la coopération efficace entre les deux pays.  

      

    Lire aussi:

    Nord Stream 2: le président ukrainien dénonce une vengeance de Moscou
    Medvedev: les USA ont lancé une guerre commerciale contre la Russie
    La conférence de presse Medvedev-Merkel
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik