Ecoutez Radio Sputnik
    Hillary Clinton en visite en Ukraine désormais neutre

    Hillary Clinton en visite en Ukraine désormais neutre

    Actualités
    URL courte
    0 0 0

    Les États-Unis apportent leur soutien à la volonté d'équilibrer les relations avec la Russie , les

    Les États-Unis apportent leur soutien à la volonté d'équilibrer les relations avec la Russie , les États-Unis et l'UE qui est manifestée par l'Ukraine, - a déclaré à Kiev la secrétaire d'État des États-Unis Hillary Clinton lots d'un point de presse avec le président ukrainien Victor Yanoukovitch.

    Selon Madame Clinton, les États-Unis  soutiennent également la politique d'intégration européenne et le « redémarrage » des relations russo-ukrainiennes. D'aucuns s'efforcent d'amener les Ukrainiens à faire le choix entre la Russie et l'Occident. « Nous sommes convaincus qu'il s'agit là d'un faux choix », - a précisé la secrétaire d'État. En même temps, - a-t-elle noté, en suivant son propre chemin, l'Ukraine peut toujours compter sur l'aide des États-Unis.

    A son tour, Victor Yanoukovitch a qualifié les États-Unis  de « partenaire stratégique sûr ». Il s'est également félicité du fait que les États-Unis évaluaient positivement les premières démarches prises par les autorités ukrainiennes dans le cadre du programme anticrise conçu par le président et le gouvernement. Le président ukrainien avait également noté « qu'il n'y avait pas d'alternative à la politique ukrainienne d'intégration européenne ».

    La Rada Suprême (parlement ukrainien) s'est préparée à sa façon à la visite de Madame Clinton en adoptant la loi sur les fondements de la politique intérieure et extérieure qui fixe le statut de neutralité de l'Ukraine. En d'autres mots, l'idée fixe des deux administrations antérieures, celle de Bush aux États-Unis et celle de Ioutchenko en Ukraine qui avait consisté à faire entrer l'Ukraine à l'OTAN, se trouve enterrée même du point de vue législatif. Vladimir Kornilov, directeur de la division ukrainienne des pays de la CEI, se saisit du sujet :

    Le fait que cette loi ait été votée tard dans la nuit, en dit long sur la volonté des députés  de montrer à Madame Clinton que l'Ukraine est désormais un pays neutre et que, par conséquent, il faudra revoir certains plans de coopération américano-ukrainienne  concernant l'adhésion de l'Ukraine à l'OTAN. Certes, l'Ukraine est actuellement loin d'être prioritaire dans la politique extérieure des États-Unis qui se borneront à la rhétorique au sujet de la démocratie et de la liberté de parole.

    Kiev est la première halte dans la tournée de Hillary Clinton à travers cinq pays d'Europe de l'Est du Caucase. On pense que l'objectif principal de cette tournée consiste à donner aux alliés régionaux l'assurance que l'amélioration des relations russo-américaines ne se fait pas à leurs dépens.

    Après l'Ukraine le chef de la diplomatie américaine visitera la Pologne pour s'entretenir avec son homologue Radoslaw Sikorski.

    Le volet caucasien se situe après la Pologne. Clinton visitera l'Azerbaïdjan et l'Arménie pour évoquer traditionnellement le problème du règlement dans le Haut Karabakh. La visite de la Géorgie sera le point final de la tournée.

    Lire aussi:

    Juncker remet l'Ukraine à sa place
    Kiev: impossible d’adopter rapidement les standards de l’Otan
    Les USA invitent l’Ukraine à ne pas essayer de renouer avec l’arme nucléaire
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik