Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    Intensifier la présence russe sur le marché allemand

    Actualités
    URL courte
    0 0 0

    Le Russie désire intensifier sa présence sur le marché allemand et possède les atouts nécessaires, tels que l'argent et la volonté, a annoncé le président Dmitri Medvedev intervenant lors des consultations interétatiques russo-allemandes au sommet d'Ekaterinbourg (Oural).

    Le Russie désire intensifier sa présence sur le marché allemand et possède les atouts nécessaires, tels que l'argent et la volonté, a annoncé le président Dmitri Medvedev intervenant lors des consultations interétatiques russo-allemandes au sommet d'Ekaterinbourg (Oural)."Nous voulons intensifier notre présence dans l'économie allemande et, l'essentiel, nous avons l'argent et la volonté requis", a déclaré le président. On constate une certaine disproportion dans les investissements, a toutefois indiqué M. Medvedev."Les investissements allemands dans l'économie russe sont évalués à environ 20 milliards de dollars, alors que dans l'économie allemande les nôtres sont beaucoup moins importants", a expliqué le dirigeant, avant d'ajouter qu'il espérait que cette intensification serait réciproque. Dmitri Medvedev a en outre à nouveau évoqué l'importance de la création d'alliances de modernisation avec l'Allemagne, la France, l'Italie tout comme avec autres pays occidentaux et les Etats-Unis et a souligné que l'Allemagne figurait en tête de cette liste."Même les pages extrêmement complexes de l'histoire n'ont pas réussi à affaiblir le partenariat qui lie nos deux pays depuis de longues années. Notre échange d'opinions a toujours été productif, à cela s'ajoutent d'excellents rapports économiques. C'est pour cette raison que l'Allemagne devrait occuper la place principale dans l'alliance pour la modernisation", a conclu le chef de l'Etat russe.

    Lire aussi:

    Medvedev: les USA ont lancé une guerre commerciale contre la Russie
    Ces hommes d'affaires friands d'investissements en Russie
    Russie-Allemagne: échanges en hausse malgré les sanctions
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik