Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    Kirghizstan: le dossier de l'ex-président bientôt transmis au tribunal (officiel)

    Actualités
    URL courte
    Situation au Kirghizstan (253)
    0 01

    L'enquête pénale engagée contre l'ex-président kirghiz Kourmanbek Bakiev étant terminée, son dossier sera bientôt déféré au tribunal, a annoncé jeudi le vice-premier ministre Azimbek Beknazarov en charge des forces de l'ordre du pays.

    L'enquête pénale engagée contre l'ex-président kirghiz Kourmanbek Bakiev étant terminée, son dossier sera bientôt déféré au tribunal, a annoncé jeudi le vice-premier ministre Azimbek Beknazarov en charge des forces de l'ordre du pays.

    "Le gouvernement intérimaire a signé des décrets levant l'immunité des présidents déchus Askar Akaïev et Kourmanbek Bakiev. Ils font l'objet d'une enquête pénale menée par les autorités compétentes et seront jugés par contumace. Bakiev est accusé de violations de la Constitution du pays. Son dossier sera bientôt transmis au tribunal", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse à Bichkek.

    Après deux semaines de manifestations en mars 2005 baptisées "la révolution des Tulipes", Askar Akaïev a été chassé du pouvoir et s'est réfugié d'abord au Kazakhstan, puis en Russie. La présidence du pays est alors passée à Kourmanbek Bakiev.

    A la suite du coup d'Etat d'avril dernier au Kirghizstan, le président Bakiev a été renversé à son tour et s'est exilé en Biélorussie. Le gouvernement intérimaire formé par les leaders de l'opposition et présidé par l'ancienne ambassadrice du Kirghizstan aux Etats-Unis et au Canada l'a accusé de tentatives d'usurpation du pouvoir et d'autres crimes. Selon les informations officielles, les événements d'avril ont fait près de 90 morts et plus de 1.500 blessés.

    "Nous achevons l'instruction des dizaines de dossiers ouverts contre les proches des deux ex-présidents", a indiqué le vice-premier ministre, rappelant que la législation kirghize autorisait les jugements par contumace.

    Dossier:
    Situation au Kirghizstan (253)

    Lire aussi:

    Poutine explique pourquoi la Russie dispose d'une base au Kirghizistan
    Suite au décret de Trump, les Américains sont interdits d'entrée dans l'est libyen
    Un contingent eurasien en Syrie?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik