Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    Irak: l'ancien vice-premier ministre Tarek Aziz condamné à mort

    Actualités
    URL courte
    0 1 0 0

    La condamnation à mort de l'ancien vice-Premier ministre de Saddam Hussein Tarek Aziz est une tentative de détourner l’attention de l’opinion des publications critiques de la ressource Internet Wikileaks, touchant l’opération militaire des États-Unis en Irak.

    La condamnation à mort de l'ancien vice-Premier ministre de Saddam  Hussein Tarek Aziz est une tentative de détourner l’attention de l’opinion des publications critiques de la ressource Internet Wikileaks, touchant l’opération militaire des États-Unis en Irak. C’est ce qu’a jugé Konstantin Kossatchev, chef du comité pour les Affaires internationales à la chambre basse du parlement russe. Il connaissait personnellement Tarek Aziz, lequel était, à son avis, un homme politique et n’avait pas de rapport aux structures fortes du régime de Saddam Hussein. Selon M. Kossatchev, Moscou compatit au peuple irakien. Le processus de démocratisation en Irak aurait été moins douloureux, s’il prenait appui sur des normes internationales au lieu d’être imposé par des méthodes, pratiquées par les États-Unis dans ce pays, a dit M. Kossatchev. Ce mardi la Haute cour pénale irakienne a condamné Tarek Aziz à mort.

    Lire aussi:

    Les Irakiens commencent à regretter Saddam Hussein
    Président vénézuélien: «Je ressemble à Saddam Hussein»
    Condoleezza Rice: «les USA ont envahi l’Irak pour renverser Saddam Hussein»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik