Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    Deux Corées: histoire d'un conflit

    Actualités
    URL courte
    0 0 0

    Après un certain réchauffement, les relations entre les deux pays de la péninsule coréenne se tendent de nouveau depuis trois ans. Les deux États sont juridiquement encore en état de guerre, aucun traité de paix n'ayant été signé suite à l'armistice de 1953.

    Après un certain réchauffement, les relations entre les deux pays de la péninsule coréenne se tendent de nouveau depuis trois ans. Les deux États sont juridiquement encore en état de guerre, aucun traité de paix n'ayant été signé suite à l'armistice de 1953.

    1945 : libération de la péninsule coréenne annexée par le Japon en 1910. Elle est divisée, le long du 38ème parallèle, en deux Etats occupés par l'URSS au nord et par les Etats-Unis au sud.

    1950 : la Corée du Nord déclenche une offensive le long du 38ème parallèle.

    1953 : signature d'un armistice entre les deux Corées.

    1972 : les deux pays entament un dialogue dans le but de réunification, mais les discussions sont suspendues un an plus tard.

    1983 : attentat contre le président sud-coréen Chun Doo-hwan à Rangoon (Birmanie), attribué au régime de Pyongyang.

    1988 : la Corée du Nord refuse de participer aux Jeux olympiques organisés à Séoul.

    1991 : les deux Corées, admises conjointement à l'ONU, signent un pacte de réconciliation et de non-agression.

    1998 : le président sud-coréen Kim Dae-jung lance une politique de rapprochement avec son voisin du Nord.

    2000 : ouverture de bureaux de liaison dans le village frontalier de Panmunjom. Des centaines de familles séparées sont autorisées à se rencontrer.

    2003 : Pyongyang annonce son retrait du Traité de non prolifération nucléaire.

    2007 : pour la première fois depuis la fin de la guerre, des convois ferroviaires franchissent la zone de démarcation entre les deux Corées.

    2008 : l'accès au pouvoir du président sud-coréen Lee Myung-bak met fin à la politique de réconciliation entre les deux pays.

    2009 : le régime de Pyongyang annonce qu'il se retire de tous les accords passés avec la Corée du Sud, dont un pacte de non-agression.

    2010 :

    26 mars : une explosion provoque le naufrage d'un navire de guerre sud-coréen, le Cheonan, dans la zone maritime disputée entre les deux Corées, tuant 46 marins. Séoul soupçonne que la corvette a été coulée par une torpille nord-coréenne.

    23 novembre : Pyongyang bombarde une île sud-coréenne de Yeonpyeong, faisant un mort et plusieurs blessés parmi les militaires, ainsi que d'importants dégâts matériels.

    RIA Novosti

    Lire aussi:

    Pyongyang se prononce sur une éventuelle réunification des deux Corées
    Les USA prêts à discuter avec Pyongyang du retrait de leurs troupes de la péninsule
    Pyongyang annule une manifestation culturelle prévue avec Séoul à la veille des JO
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik